Magazine Côté Femmes

Parfois, l'actu est bien pesante à regarder ...

Publié le 28 juin 2011 par Marigotine

 

Même pas peur

   Allez les enfants on se presse un peu...

   Sinon vous allez être en retard pour l'école!

<b></div>Même pas peur</b>. Ici, les grizzlys sont l’attraction touristique. Cette femelle plantigrades et ses petits se sont, comme à l’accoutumée, aventurés, mercredi dernier, dans les rues du parc national de Grand Teton, situé au nord-ouest de l'État du Wyoming aux Etats-Unis. Ce parc, fait partie du Greater Ecosystem, immense territoire où les bisons, les grizzlys et de nombreuses autres espèces sauvages peuvent jouir de l’un des derniers grands espaces intacts d’Amérique du Nord. Même pas peur. Ici, les grizzlys sont l’attraction touristique. Cette femelle plantigrades et ses petits se sont, comme à l’accoutumée, aventurés, mercredi dernier, dans les rues du parc national de Grand Teton, situé au nord-ouest de l'État du Wyoming aux Etats-Unis. Ce parc, fait partie du Greater Ecosystem, immense territoire où les bisons, les grizzlys et de nombreuses autres espèces sauvages peuvent jouir de l’un des derniers grands espaces intacts d’Amérique du Nord. " title="Parfois, l'actu est bien pesante à regarder ..." />Même pas peur. Ici, les grizzlys sont l’attraction touristique. Cette femelle plantigrades et ses petits se sont, comme à l’accoutumée, aventurés, mercredi dernier, dans les rues du parc national de Grand Teton, situé au nord-ouest de l'État du Wyoming aux Etats-Unis. Ce parc, fait partie du Greater Ecosystem, immense territoire où les bisons, les grizzlys et de nombreuses autres espèces sauvages peuvent jouir de l’un des derniers grands espaces intacts d’Amérique du Nord. " border="0" />


 Ici, les grizzlys sont l’attraction touristique. Cette femelle plantigrades et ses petits se sont, comme à l’accoutumée, aventurés, mercredi dernier, dans les rues du parc national de Grand Teton, situé au nord-ouest de l'État du Wyoming aux Etats-Unis. Ce parc, fait partie du Greater Ecosystem, immense territoire où les bisons, les grizzlys et de nombreuses autres espèces sauvages peuvent jouir de l’un des derniers grands espaces intacts d’Amérique du Nord. (Tom Mangelsen/AP/SIPA) Le saut du diable.  Alors là franchement messieurs et mesdames les Espagnols:  Sans vouloir critiquer certaines coutumes ancestrales....
       Mais là, je pense qu'ils vous manque une "case"
<b></div>Le saut du diable</b>. Bien peu de parents laisseraient faire ça à leurs bébés… sauf en Espagne visiblement. Dimanche, à Castrillo de Murcia, au nord du pays, c’est déroulé le festival El Colacho, une tradition catholique datant de 1620 pour fêter Dieu. A cette occasion, des hommes habillés en diables sautent au dessus de dizaines de bébés posés sur des matelas alignés sur la chaussée. Cette pratique, très dangereuse, vise à chasser les démons de la ville dans l'espoir d'une vie saine et prospère pour ces nouveaux-nés. Le saut du diable. Bien peu de parents laisseraient faire ça à leurs bébés… sauf en Espagne visiblement. Dimanche, à Castrillo de Murcia, au nord du pays, c’est déroulé le festival El Colacho, une tradition catholique datant de 1620 pour fêter Dieu. A cette occasion, des hommes habillés en diables sautent au dessus de dizaines de bébés posés sur des matelas alignés sur la chaussée. Cette pratique, très dangereuse, vise à chasser les démons de la ville dans l'espoir d'une vie saine et prospère pour ces nouveaux-nés. " title="Parfois, l'actu est bien pesante à regarder ..." />Le saut du diable. Bien peu de parents laisseraient faire ça à leurs bébés… sauf en Espagne visiblement. Dimanche, à Castrillo de Murcia, au nord du pays, c’est déroulé le festival El Colacho, une tradition catholique datant de 1620 pour fêter Dieu. A cette occasion, des hommes habillés en diables sautent au dessus de dizaines de bébés posés sur des matelas alignés sur la chaussée. Cette pratique, très dangereuse, vise à chasser les démons de la ville dans l'espoir d'une vie saine et prospère pour ces nouveaux-nés. " border="0" /> Le saut du diable. Bien peu de parents laisseraient faire ça à leurs bébés… sauf en Espagne visiblement. Dimanche, à Castrillo de Murcia, au nord du pays, c’est déroulé le festival El Colacho, une tradition catholique datant de 1620 pour fêter Dieu. A cette occasion, des hommes habillés en diables sautent au dessus de dizaines de bébés posés sur des matelas alignés sur la chaussée. Cette pratique, très dangereuse, vise à chasser les démons de la ville dans l'espoir d'une vie saine et prospère pour ces nouveaux-nés. (Felix Ordonez/REUTERS) Show aérien    Vite, vite atterrissez les gars ça fume de partout!
<b></div>Show aérien</b>. Point d’orgue de la semaine au Bourget, la patrouille de France a réalisé, ce dimanche, une démonstration en vol de quinze minutes au dessus du public. Au terme du 49e salon aéronautique du Bourget, l’avionneur Airbus a enregistré des commandes historiques, dépassant son rival américain Boeing. L’européen a ainsi engrangé 730 commandes et engagements d'achat (418 fermes et 312 options), tous types d’avions confondus, pour un montant total de 72 milliards de dollars. Cela est le «Signe que la reprise économique est là», a déclaré le Premier ministre François Fillon. Show aérien. Point d’orgue de la semaine au Bourget, la patrouille de France a réalisé, ce dimanche, une démonstration en vol de quinze minutes au dessus du public. Au terme du 49e salon aéronautique du Bourget, l’avionneur Airbus a enregistré des commandes historiques, dépassant son rival américain Boeing. L’européen a ainsi engrangé 730 commandes et engagements d'achat (418 fermes et 312 options), tous types d’avions confondus, pour un montant total de 72 milliards de dollars. Cela est le «Signe que la reprise économique est là», a déclaré le Premier ministre François Fillon. " title="Parfois, l'actu est bien pesante à regarder ..." />Show aérien. Point d’orgue de la semaine au Bourget, la patrouille de France a réalisé, ce dimanche, une démonstration en vol de quinze minutes au dessus du public. Au terme du 49e salon aéronautique du Bourget, l’avionneur Airbus a enregistré des commandes historiques, dépassant son rival américain Boeing. L’européen a ainsi engrangé 730 commandes et engagements d'achat (418 fermes et 312 options), tous types d’avions confondus, pour un montant total de 72 milliards de dollars. Cela est le «Signe que la reprise économique est là», a déclaré le Premier ministre François Fillon. " border="0" /> . Point d’orgue de la semaine au Bourget, la patrouille de France a réalisé, ce dimanche, une démonstration en vol de quinze minutes au dessus du public. Au terme du 49e salon aéronautique du Bourget, l’avionneur Airbus a enregistré des commandes historiques, dépassant son rival américain Boeing. L’européen a ainsi engrangé 730 commandes et engagements d'achat (418 fermes et 312 options), tous types d’avions confondus, pour un montant total de 72 milliards de dollars. Cela est le «Signe que la reprise économique est là», a déclaré le Premier ministre François Fillon. (Eric Piermont/AFP) Nier, en bloc.      Rictus de la bouche, regard glaçant:    " l'Horreur " à un visage...                                 Khieu Samphan ( J'ai même hésité à mettre des majuscules à son nom)
<b></div>Nier, en bloc</b>. Avec ce procès, la justice veut panser les plaies de l’Histoire. Les quatre anciens plus hauts dirigeants khmers rouges encore en vie comparaissent, à partir de ce lundi, devant les Chambres Extraordinaires Au Sein des Tribunaux Cambodgiens, pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Parmi eux, Khieu Samphan, aujourd’hui âgé de 79 ans, qui nie toute implication dans les tortures, les massacres et la famine, qui ont emporté près du quart de la population du Cambodge. Ce procès qui pourrait durer des années, «est une étape majeure pour la justice et la mémoire au Cambodge» indique lundi, le Ministère des affaires étrangères.Nier, en bloc. Avec ce procès, la justice veut panser les plaies de l’Histoire. Les quatre anciens plus hauts dirigeants khmers rouges encore en vie comparaissent, à partir de ce lundi, devant les Chambres Extraordinaires Au Sein des Tribunaux Cambodgiens, pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Parmi eux, Khieu Samphan, aujourd’hui âgé de 79 ans, qui nie toute implication dans les tortures, les massacres et la famine, qui ont emporté près du quart de la population du Cambodge. Ce procès qui pourrait durer des années, «est une étape majeure pour la justice et la mémoire au Cambodge» indique lundi, le Ministère des affaires étrangères." title="Parfois, l'actu est bien pesante à regarder ..." />Nier, en bloc. Avec ce procès, la justice veut panser les plaies de l’Histoire. Les quatre anciens plus hauts dirigeants khmers rouges encore en vie comparaissent, à partir de ce lundi, devant les Chambres Extraordinaires Au Sein des Tribunaux Cambodgiens, pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Parmi eux, Khieu Samphan, aujourd’hui âgé de 79 ans, qui nie toute implication dans les tortures, les massacres et la famine, qui ont emporté près du quart de la population du Cambodge. Ce procès qui pourrait durer des années, «est une étape majeure pour la justice et la mémoire au Cambodge» indique lundi, le Ministère des affaires étrangères." border="0" />  Avec ce procès, la justice veut panser les plaies de l’Histoire. Les quatre anciens plus hauts dirigeants khmers rouges encore en vie comparaissent, à partir de ce lundi, devant les Chambres Extraordinaires Au Sein des Tribunaux Cambodgiens, pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Parmi eux, Khieu Samphan, aujourd’hui âgé de 79 ans, qui nie toute implication dans les tortures, les massacres et la famine, qui ont emporté près du quart de la population du Cambodge. Ce procès qui pourrait durer des années, «est une étape majeure pour la justice et la mémoire au Cambodge» indique lundi, le Ministère des affaires étrangères. (Mark Peters/AFP) Émotion.    à Laëtitia:          Repose en paix
<b></div>Émotion</b>. Cinq mois après sa mort, Laëtitia Perrais a été inhumée. Plusieurs centaines de personnes ont assisté ce samedi à La Bernerie-en-Retz (Loire-Atlantique) aux obsèques de cette adolescente, dont le corps démembré avait été découvert dans deux plans d'eau de la région nantaise. La jeune fille avait disparu dans la soirée du 18 janvier, après avoir été vue pour la dernière fois en compagnie de Tony Meilhon, principal suspect, mis en examen depuis le 22 janvier pour «enlèvement suivi de mort». Émotion. Cinq mois après sa mort, Laëtitia Perrais a été inhumée. Plusieurs centaines de personnes ont assisté ce samedi à La Bernerie-en-Retz (Loire-Atlantique) aux obsèques de cette adolescente, dont le corps démembré avait été découvert dans deux plans d'eau de la région nantaise. La jeune fille avait disparu dans la soirée du 18 janvier, après avoir été vue pour la dernière fois en compagnie de Tony Meilhon, principal suspect, mis en examen depuis le 22 janvier pour «enlèvement suivi de mort». " title="Parfois, l'actu est bien pesante à regarder ..." />Émotion. Cinq mois après sa mort, Laëtitia Perrais a été inhumée. Plusieurs centaines de personnes ont assisté ce samedi à La Bernerie-en-Retz (Loire-Atlantique) aux obsèques de cette adolescente, dont le corps démembré avait été découvert dans deux plans d'eau de la région nantaise. La jeune fille avait disparu dans la soirée du 18 janvier, après avoir été vue pour la dernière fois en compagnie de Tony Meilhon, principal suspect, mis en examen depuis le 22 janvier pour «enlèvement suivi de mort». " border="0" />  Cinq mois après sa mort, Laëtitia Perrais a été inhumée. Plusieurs centaines de personnes ont assisté ce samedi à La Bernerie-en-Retz (Loire-Atlantique) aux obsèques de cette adolescente, dont le corps démembré avait été découvert dans deux plans d'eau de la région nantaise. La jeune fille avait disparu dans la soirée du 18 janvier, après avoir été vue pour la dernière fois en compagnie de Tony Meilhon, principal suspect, mis en examen depuis le 22 janvier pour «enlèvement suivi de mort». (Frank Perry/AFP) Marigotine

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marigotine 1310 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine