Magazine Côté Femmes

Charlène Wittstock et Albert de Monaco : pas encore mariés, déjà séparés ?

Publié le 28 juin 2011 par Audraygaillard

Charlène Wittstock et Albert de Monaco : pas encore mariés, déjà séparés ?A quelques jours du mariage princier, des rumeurs agitent la toile. « Charlène Wittstock aurait voulu interrompre [...] les préparatifs de son mariage et repartir en Afrique du Sud » selon l’Express.fr. Leur mariage est-il en péril comme le titre le magazine ? J’ai mené l’enquête.  Sur quoi repose ce mariage ? Est-ce un mariage d’amour ? Voyons ce qu’en disent les astres…

Ils me disent que Charlène Wittstock est tout sauf une arriviste. Certes, elle est ambitieuse, et elle fait un grand mariage mais c’est un mariage d’Amour ! Tout dans son thème indique qu’elle préfèrerait être seule plutôt que de vivre une relation médiocre ou banale. C’EST UN MARIAGE D’AMOUR QUI VA CHANGER LEUR VIE ! Ce mariage se fait sous le patronat d’Uranus qui symbolise le changement. Et tandis que Pluton marque une étape fondamentale par le biais du mariage dans le thème d’Albert, Saturne soude pour Charlène les liens du mariage avec sa longévité et solidité légendaire ! Cerise sur le gâteau des mariés : un beau Jupiter à l’Ascendant signe d’épanouissement et qui sait, peut-être annonceur d’un heureux évènement ?!!!

Qui est Charlène Wittstock ?
Née le 25 janvier 1978 au Zimbabwe la future princesse de Monaco qui a grandit en Afrique du Sud est Verseau Ascendant Taureau.

Chez elle l’idéal (Soleil) se conjugue avec l’amour (Vénus) via l’étranger (IX). En effet son Soleil culmine dans la maison XI (l’étranger) et est en conjonction avec Vénus, planète maîtresse de son Ascendant. De quoi apporter le Grand Amour et l’élévation sociale via le mariage. Telle est en tout cas la réputation d’une conjonction Soleil – Vénus ! Notons aussi que dans le royal signe du Lion, se trouvent Mars et la Lune. Aspect d’importance quand on sait que chez une femme, le signe lunaire a autant d’importance que le signe solaire et l’Ascendant. Une « destinée royale » préfigurée dans son ciel de naissance !

Mais la Verseau ascendant Taureau au destin de princesse est avant tout une femme très résistante, stable et solide dont la motivation est d’être au centre ou de tenir sa place. Entre son Soleil en Verseau, son ascendant Taureau et sa Lune en Lion, elle combine les énergies des trois signes dits « fixes » qui marquent les milieux de saisons… On peut y ajouter le quatrième : le Scorpion où figure Uranus, la planète maîtresse de son signe Verseau !

Elle est faite pour gagner, pour être la « superstar ». C’est ce qui lui a permis de devenir une championne sportive de haut niveau en natation. (Jupiter en Gémeaux lui apporte une grande rapidité et agilité dans le mouvement) ! C’est donc une femme de tête, une femme forte (Taureau/Lion) dans l’action qui cherche à relever des défis (carré d’Uranus en Scorpion).

Intérieurement, elle possède une force extraordinaire, une détermination de conquérante. Elle aime vaincre et occuper la place centrale dans son territoire. Avec Saturne, sa force est contenue, elle reste imperturbable… Mercure en Capricorne lui apporte une grande concentration intérieure, une force morale profonde, patience et persévérance.

Mais attention, chez elle tout est « under control » ! Uranus Scorpion au carré de sa Lune verrouille ses émotions. Ce qui lui apporte une certaine part d’exigence voire d’intransigeance. Elle est aussi très secrète, sa Lune est sextile Pluton Balance. Bref, la future princesse du Rocher Monacal possède beaucoup de force morale et de courage, mais est un peu une « control freak » ! Notons cependant que son courage s’applique aussi bien envers elle-même qu’envers les autres !

En effet, son impressionnante solidité intérieure, se double d’un idéal humanise fort, très Verseau qui la pousse à s’occuper des plus démunis (Lune/Neptune/Pluton). Pluton Balance en VI harmonieux à sa Vénus et sa Lune, pourrait se résumer à : Comment sauver le monde ? On peut penser qu’elle a eut des blessures émotionnelles durant l’enfance (Mars/Lune/Saturne Fond du Ciel) et que son signe natal le Verseau lui permet de s’ouvrir, de changer, de se libérer de tout ce qui est enfoui au fond d’elle (Uranus Scorpion) par le biais du mariage ! (Uranus maître de Vénus en VII et Pluton maître du Scorpion en Balance, harmonieux à la Lune et Vénus solarisées).

Qui est Albert II de Monaco ?
Né le 14 mars 1958 à Monaco
, le prince de Monaco est Poissons ascendant Gémeaux. Son Soleil culmine en X en conjonction de Mercure. Position royale s’il en est ! Voici un être fait d’ambition qui veut donner son maximum pour régner mais avec la réceptivité et la fluidité du Poissons, et l’ouverture de son Ascendant Gémeaux ! Avec cette conjonction au zénith, c’est par l’intellect et la communication qu’il domine.

Cependant, il reste insaisissable et très secret. C’est même un grand inquiet ! En effet, les autres planètes dominantes de son thème (Saturne au Descendant Sagittaire et Pluton en IV en Vierge) occupent les deux autres signes dits « mutables » ! Qui dit signes mutables ou doubles, dit multiples facettes, soit insaisissable. D’autant plus que ces deux dominantes saturnienne et plutonienne en font un grand inquiet très secret.

Ce qui ne l’empêche pas d’avoir l’esprit vif, jeune, gai, ingénieux et inventif, d’avoir le goût de la fête surtout avec les amis et celui des challenges… Mercure planète maîtresse de l’Ascendant est en effet en Bélier au sextile de Mars et au trigone d’Uranus. Ce qui dénote d’une force de conviction et de persuasion extraordinaire. Ainsi derrière l’apparence distante d’un Saturne en VII, la retenue d’une Lune et d’un Mars en Capricorne se trouve une force intérieure mise au service d’une ambition froide et déterminée.

En amour, avec le secteur du couple ou du mariage en VII en Sagittaire, signe qui valorise les rencontres d’où son parcours de conquérant séducteur (+ Mercure M.A. Bélier), il cultive sa différence et un certain détachement (Saturne et Jupiter/Neptune). En offensive et défensive, il délimite bien sa sphère (Pluton/Vierge), jusqu’à ce qu’il fasse « LA rencontre », l’Unique qui stabilise la vie de coureur de jupons. Le mariage tardif va le rendre paternaliste et protecteur (Saturne/Sagittaire) avec bien-sûr la différence d’âge inhérente à Saturne en VII ! Mais il a de quoi rester jeune avec son ascendant Gémeaux d’éternel adolescent !

Leur synastrie :

Nos deux tourtereaux possèdent beaucoup de points communs !

Ce sont des solaires ambitieux (soleils culminants) au même passé (Fond du Ciel) douloureux.

Ils ont tous les deux Vénus en IX et en Verseau, soit une Vénus qui prédispose au mariage avec un(e) étranger(e). Dans ce signe épris d’indépendance, la relation repose avant tout sur la solidarité, le respect de la différence et de la liberté mutuelle. La confiance réciproque est fondamentale !

Ils possèdent tous deux via le Lion le sens du Territoire et le sentiment d’un « moi à deux », inaliénable, incessible et irréductible ! Uranus qui dirige Vénus est chez lui, en Lion, et Uranus est chez elle, dans le secteur du couple. De quoi fonder un couple soudé qui protège sa sphère familiale.

Via le Verseau en IX, ils possèdent le même grand besoin de clarté et d’ouverture au monde. Ils partagent un même goût de la découverte, des cultures, des voyages et une grande complicité intellectuelle.

Leur complicité se retrouve en Capricorne, où son Mercure à elle se superpose à sa Lune à lui. Ce qui rend la complicité encore plus profonde, intense et affectueuse même si elle demeure discrète et pudique.

Mais il y a aussi de la passion dans cette relation ! En effet le secteur du couple est en Scorpion chez elle or, Jupiter qui gouverne celui d’Albert est également en Scorpion et en V, le secteur de l’amour, ce qui crée un lien passionnel et crée des liens exclusifs.

Ainsi que de l’osmose et de la complicité ! L’hypersensible Jupiter Neptune d’Albert colle avec la bonté de la Lune/Neptune de Charlène. Leurs maisons V (l’amour) se partagent en commun la Vierge et la Balance, et comme on l’a vu leurs Mercure et Vénus s’accordent particulièrement bien.

Elle est la femme idéale pour lui, qui sait le rassurer ! En effet pour Albert la femme idéale est une femme Lune/Mars en Capricorne en VII, soit une épouse active, sérieuse, déterminée. Avec sa Lune/Mars/Saturne en Lion Charlène a de quoi le satisfaire et rassurer son Pluton/Vierge tourmenté !

La seule ombre au tableau ? La possessivité jalouse n’est jamais bien loin pour Charlène ascendant taureau ! Albert n’a qu’à bien se tenir ! Espérons que leurs deux Jupiter, (celui de Charlène sur l’Ascendant d’Albert et celui d’Albert sur le Descendant de Charlène), remplissent bien leurs rôles de protecteurs confiants et n’aillent pas dans les excès propres à cette planète !

Il appartient désormais à Charlène Wittstock et Albert II de Monaco de construire la suite de leur histoire, mais il ne fait nul doute selon moi et d’après cette synastrie qu’ils se sont trouvés et que l’amour est bien présent. Longue vie aux amoureux !

Audray Gaillard, Juin 2011

Charlène Wittstock et Albert de Monaco : pas encore mariés, déjà séparés ?
Charlène Wittstock et Albert de Monaco : pas encore mariés, déjà séparés ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Audraygaillard 1041 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines