Magazine Amérique latine

Colombie : la libération d’Ingrid Betancourt aurait coûté plusieurs centaines de millions d’euros

Publié le 28 juin 2011 par Rene Lanouille
Selon un documentaire réalisé par un journaliste colombien, le gouvernement d’Alvaro Uribe aurait payé plusieurs centaines de millions d’euros aux terroristes des FARC pour libérer Ingrid Betancourt et trois autres otages américains. Colombie : la libération d’Ingrid Betancourt aurait coûté plusieurs centaines de millions d’euros Selon les versions officielles, la franco-colombienne et les otages américains auraient été libérés en Juillet 2008 par 11 membres des forces de sécurité colombienne lors de l’opération « Jaque ». Une opération qui s’est déroulée avec succès avec des militaires déguisés en bénévoles d’une opération humanitaire.

Mais selon le journaliste Gonzalo Guillen, la vérité serait tout autre. Il vient d’achever un documentaire qui affirme que le gouvernement colombien a dû payer les FARC pour libérer les otages. La libération d’Ingrid Betancourt aurait été négociée avec les guérilleros des FARC, Cesar et Gafas, qui ont été arrêtés pendant l’opération Jaque.

C’est dans la capitale équatorienne de Quito de Guillen a donné une conférence de presse afin de promouvoir son documentaire « l’opération Jaque, pas un coup aussi honnête », et qui sera diffusé sur la télévision équatorienne mercredi prochain. « Ce n’était pas une opération militaire, mais bien financière. » selon le documentaire du journaliste, Bogota et plusieurs gouvernements étrangers auraient négocié avec les FARC pendant plusieurs mois. Ils se seraient mis d’accord sur le montant d’une rançon et auraient donné l’autorisation à Cesar et Gafas de s’échapper dans la jungle lors de la libération des otages.

Les négociations avec les FARC auraient été facilitées par un avocat colombien, Carlos Toro, qui a toujours affirmé avoir joué un rôle dans la libération d’Ingrid Betancourt. Selon Guillen, la fausse « opération Jaque » aurait été mise en place afin de booster la popularité de Juan Manuel Santos, ministre de la défense en 2008 et qui cherchait des voix en vue des élections présidentielles de 2010.

L’opération Jaque est perçue en Colombie comme la plus réussie de toute l’histoire de la Colombie contre les guérilleros des FARC.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte