Magazine Séries

Critiques Séries : Teen Wolf. Saison 1. Episode 5.

Publié le 28 juin 2011 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2011-06-28-18h51m58s132.png

Teen Wolf // Saison 1. Episode 5. The Tell.


Après True Blood, voilà une nouvelle série qui est suggestive niveau gay-étisation. Je ne veux pas dire, mais les questionnements de Stiles sur la sexualité, c'est un peu monnaie courante. Entre une petite phrase qui était drôle et excellente dans un précédent épisode, cette fois il va demander à un voisin de classe si il trouve Stiles attirant. Cela tient presque de la scène culte. Le personnage est sérieux dans sa démarche et fini presque pas brouiller les pistes. Stiles va également avoir Lydia là où il voulait, évanouie, dans son lit, dans le but de découvrir une preuve en rapport avec le meurtre du loueur de vidéo. Elle a été témoin mais bizarrement ne semble pas s'en souvenir. On y voit une photo claire d'Alpha, photo qu'il va supprimer.
Du côté de Scott, il recherche avec Derek ce fameux loup Alpha. Toute la quête est presque ridicule, la scène de torture de Derek chez lui par cette jeune femme était plus pathétique que drôle. Je me suis pas mal ennuyé avec eux car le tout n'avance pas. Scott et Allison dans les bois c'était barbant. J'ai trouvé que le rythme manquait, qu'on allait tout droit dans le chemin facile pour réunir deux personnages. J'ai hâte de voir comment leur relation va évoluer car il reste toujours une chose : le père d'Allison est un chasseur de loup garous.

vlcsnap-2011-06-28-19h00m53s114.png
Par ailleurs, Jackson était pour une fois intéressant. J'ai trouvé la scène au début chez le loueur de vidéo exagérée mais réussie. Elle permet de garder un peu de cette envie de voir la suite et le développement de ce personnage. Derek lui efface un peu la mémoire et c'est dommage, j'aurais aimé qu'il ait bien plus peur que ça. La scène dans les vestiaires était priceless quand même. Un vrai moment. Jackson est le genre de personnage qui va mourir à la fin de la saison, c'est presque obligatoire.
Au final, "The Tell" oublie l'ambition de l'épisode précédent et met en valeur de façon assez moyenne certains duos : Scott /Derek et Scott/ Allison. Ce n'est pas que c'est ennuyant tout au long de l'épisode, mais j'aurais aimé un peu plus rire et moins trouvé ça… "on veut être à tout prix sérieux alors l'acteur principal doit serrer les fesses". Affaire à suivre...
Note : 3/10. En bref, Stiles et Jackson sauvent un peu l'épisode, le reste manque de rythme et d'intérêt.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 15868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines