Magazine Culture

Hommage à Jim Morrison à Paris

Publié le 28 juin 2011 par Cardigan @onlyapartmentsF

L’histoire de la formation du groupe The Doors est bien connue. Californie. Manzarek et Morrison se sont connus à l’école du cinéma de UCLA. Commencent alors les jams, les drogues, les disques pas mal, encore plus de drogue et d’excès; puis une mort jamais vraiment élucidée. Des contradictions retiennent l’attention. Les membres du groupe toujours vivants décident alors de continuer et sortent les disques : Other Voices (1971) et Full Circle (1972). Même si ces deux disques continuent dans la lancée d’une atmosphère blues digne du meilleur de The Doors, ce n’est plus vraiment The Doors. Mais attention Jim Morrison non plus n’était pas The Doors.

jim morrison paris

C’est bien connu par tous : Morrison fit une carrière solo mais n’a jamais connu le succès seul. Le groupe formée par Manzarek, Krieger, Densmore et Morrison était une unité solide : Manzarek avec son clavier hypnotique et sa basse saturée marquant la mesure, Krieger avec n’importe quelle guitare efficace frôlait les limites du blues sans montrer de protagonismes, Densmore avec une section rythmique syncopée, propre au jazz de qualité, irradiait d’une aura suffisante pour que Morrison tienne le rôle du «Shaman Blues” dans le spectacle, envoûtant le public et rugissant devant des milliers d’adolescentes excitées par cet homme lézard, The Lizard King, qui frôlait par moment dangereusement avec les limites de la vulgarité la plus éloquente de l’époque.

Pour ce qui est de l’évolution du chanteur dans le spectacle, il est probable que la chaîne élémentaire la plus sauvage et controversée du Rock N Roll soit la suivante : Elvis Presley, Jim Morrison, Iggy Pop, et G. G; Allin. Elvis a été le premier a remué les hanches pour les filles, Jim ajustait bien son pantalon pour que l’on voit d’avantage ses parties intimes, Iggy a appris de Morrison et s’est transformé en une bête sauvage et androgyne. G. G. Allin, c’est encore une autre histoire, dans le spectacle il est attaquant et agressif, il est peut-être le dernier authentique performer du punk véritable. Personne n’a pu se comparer à Morrison et ça tout le monde le sait. Unique en son genre. Bien trop nombreux sont ceux qui ont voulu l’imiter, au risque de se planter complètement.

Ces dernières années il y a eu plusieurs regroupements de The Doors, soit avec ceux qui sont restés après le départ de Morrison. Et en plus de cela, se sont enchaînées les batailles juridiques, surtout de la part de Densmore afin que l’appellation The Doors arrête d’être utilisé pendant ces tournées. Le concert à Paris sera comme tu le sais le 3 juillet, date à laquelle Jim est passé de l’autre côté «other site», pour ainsi se souvenir de lui le jour de sa mort. Attention, seuls Manzarek et Krieger forment partie du show, mais assurément ce sera une musique de haut niveau. Prépares toi pour une nuit intense de classiques. Pour plus d’infos tu peux te connecter sur la page du Bataclan, salle de concert mythique du vieux Paris. http://www.bataclan.fr/

SISTER RAY Only-apartments Author
SISTER RAY


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines