Magazine Culture

MAXIME LE FORESTIER AUX FRANCOFOLIES de La Rochelle

Publié le 26 juillet 2011 par Abelcarballinho


maxile-le-forestier.jpg   Maxime Le Forestier le 16 juillet aux Francofolies
Les Francofolies de La Rochelle se sont achevées par un choc des cultures, lors d'une soirée qui accueillait en parallèle Maxime Le Forestier pour un concert intimiste et le DJ David Guetta pour une fête électronique géante. Le Forestier, Guetta. La Rochelle ne parlaient que d'eux depuis 24 heures et deux visions de la "chanson française" se sont donc côtoyées ce soir-là. La chanson à texte du barde à la guitare et la "french touch" portée par les tubes à danser du DJ star. 

Maxime Le Forestier est venu célébrer ses 40 ans de carrière et de son mythique premier album connu sous le nom de "Mon frère".

Maxime Le Forestier a ouvert son spectacle au Grand Théâtre de la Coursive -salué par une standing-ovation- avec Mon Frère chanté salle allumée - France 3 filmait. 

Le public assis de Maxime Le Forestier a accueilli avec ferveur un concert bancal centré autour de l'album référence du chanteur (album dit "à la rose", 1972) qui contenait des classiques comme San Francisco, Parachutiste, Mon Frère.

Au départ, un mini-concert de Le Forestier était prévu suivi de la reprise du 33 tours "à la rose".  Maxime Le Forestier a donc interprété parfois seul ses morceaux-cultes. Mais pour l'occasion, il s'était entouré d'invités : Daphné pour une version toute en nuances de "Marie, Pierre et Charlemagne", Ayo et Féfé qui ont donné un groove très soul à "Je ne sais rien faire", Daby Touré qui a revisité en soninké "San Francisco". Le plus souvent, il accompagnait aux choeurs et à la guitare et pour deux chansons La Fiancée, Daphné, Juliette, François Morel, Emily Loizeau, Ayo.... La soirée prenait alors des airs d'émission de variété. 

La Fugue, La Rouille ou San Francisco ont enflammé la salle. Mais beaucoup d'artistes n'étaient pas prêts - certains lisaient le texte - ni à la hauteur du répertoire en or de Le Forestier - des versions à contresens. Parmi les réussites, Juliette et François Morel ont triomphé avec leur version mordante de Parachutiste, une relecture hilarante.

Pour l'occasion, il s'était entouré d'invités : Daphné pour une version toute en nuances de "Marie, Pierre et Charlemagne", Ayo et Féfé qui ont donné un groove très soul à "Je ne sais rien faire", "Passer ma route ".  Daby Touré qui a revisité en soninké "San Francisco".

source: France2, l'Express,


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire