Magazine Politique

Taïwan provisoirement sauvée par le poids des crises intérieures chinoises ?

Publié le 24 octobre 2011 par Infoguerre

taiwan taipei map 150x150 Taïwan provisoirement sauvée par le poids des crises intérieures chinoises ? influence strategieAlors que le ratio budgétaire de la défense est officiellement de 15 contre 1 en faveur de la Chine continentale, avec 91,5 milliards USD déclaré pour 2011 (150 estimé) ; Taïwan perd pied. Sa tête maintenue hors de l’eau par les États-Unis via le Taïwan Relation Act.
Si en avril 2001, au cœur des Etats-Unis encore paisibles, Georges W Bush alors interrogé par un journaliste répondait à la question : Les Etats-Unis sont-ils dans l’obligation de défendre Taïwan contre une attaque chinoise ?
G.W.Bush: « Yes we do, and the Chinese must understand that. »
Dans ce cas, les Etats-Unis répondront-ils avec la pleine puissance de leur armée ?
G.W.Bush: « Wathever it took to help Taiwan defend herself »

Qu’en est-il dix ans plus tard ? Alors que deux guerres et une crise financière majeure ont fortement affaiblis l’allié de Taïwan. La Chine dans son optique de projection de puissance, développe des armes stratégiques :

  • DF-21 D :anti-shipballisticmissile(ASBM)basedonavariantoftheCSS-5medium-rangeballisticmissile(MRBM), menaçant directement les vaisseaux américains.
  • Chinasaircraftcarrierresearchanddevelopmentprogramincludesrenovationoftheex-VARYAG, accentuant la pression sur l’île de Formose.

Face à cette nouvelle donne, il est illusoire de croire en un maintient du statu quo advita eternam.

Déjà, les Etats-Unis reculent. Pour Taïwan, la volte-face d’aout dernier fut dur : Shuai Hua-ming, un expert des questions militaires et député du Kuomintang déclarait : «La modernisation des F16 A/B n'est pas suffisante pour Taïwan alors que la Chine pointe plus de missiles vers Taïwan et modernise ses chasseurs tous les ans». Mais sous la pression de Pékin, le Président Obama confirma le refus de vente de 66 chasseurs ultramodernes de type F-16 C/D, pour ne concéder  qu’une timide mise à niveau des146 F-16 A/B taïwanais. Cette décision isole un peu plus Taipei.

En ce moment périlleux, il est étrange de remarquer que le destin de Taiwan n’est pas encore scellé. Les problèmes générés par les Chinois de l’intérieur arrivant à la rescousse de Taipei. Provinciaux, paysans, ming-gong ; en bref l’ensemble des laissés pour compte de la croissance auxquels s’ajoutent une classe plus éduqué consciente de la qualité de vie des Hongkongais et des Taïwanais commencent eux aussi a gronder face à la corruption, aux scandales et autres inégalités de la société chinoise.
De plus en plus de révoltes, protestations musclées apparaissent sur l’ensemble du territoire. Le gouvernement chinois a même reconnu que les disparités entre les revenus en milieu urbain et en milieu rural, où vivent les deux tiers des Chinois, sont au cœur des "troubles sociaux grandissants qui menacent la stabilité de l'Etat et le modèle du parti unique".

Mais ce que ne dit pas clairement le gouvernement de Pékin ; En cette année 2011, le peuple est devenu de facto la première inquiétude de Pékin. 2011 est la première année ou le budget de la « Stabilité  intérieure » dépasse celui de la défense, atteignant : 95 Milliard USD.
En d’autres mots, les Chinois continentaux sont aujourd’hui la « priorité » de Pékin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Infoguerre 22 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines