Magazine Focus Emploi

dimanche 30 octobre : MES JOURS EN DANGER ?

Publié le 30 octobre 2011 par Lnyoyo

horloge.jpg Depuis ce matin 2h, l’heure de mon magnétoscope est à nouveau à jour ! N’étant pas arrivé à modifier la configuration de l’appareil, l’heure d’hiver s’est affichée tout l’été en dessous de la télévision. Jusqu’au 21 juin 2012, il faudra donc s’habituer à ce que l’heure du magnétoscope soit exacte ! Ce dimanche a donc duré 25h. Et cette heure supplémentaire n’est pas de trop pour faire tout ce qu’il y a à faire un dimanche ! A peine remis d’une animation au Gaumont d’Amnéville hier soir, suivie d’une animation DJ au Casino de Mondorf jusqu’à 3h, je viens de finir la préparation de mes deux prochains cours que je donnerai à l’IUT en fin de semaine. Je regarde ma montre, il est déjà 22h30… il est temps de finir la journée par un article sur ce blog ! Epilogue d’un mois encore bien rempli avec du travail pour développer mon entreprise, enseigner la communication à l’IUT de Thionville, des animations en tout genre (soirées DJ, cinéma, magasin, sport au TFOC…), du networking pour rencontrer du monde, et quelques petits plaisirs gastronomiques (restaurants entre amis !).

entrepreneurz.jpg Cette semaine, plusieurs personnes de mon entourage m’ont demandé comment j’arrivais à tout « caser » dans mon planning. Elles m’ont aussi mis en alerte sur des conséquences familiales : à 32 ans, je ne suis toujours pas marié, ni rangé dans la paternité ! Il est vrai que je n’ai pas souvenir d’avoir eu un emploi du temps aussi chargé depuis ma naissance. Comment en suis-je arrivé là ? Les parents de mon amie Kro, m’ont offert une BD cette semaine intitulée « Entrepreneurz, parcours atypique » (édition Pointerolle). Rédigée par Clément Grandjean, cette BD apporte avec humour quelques réponses ! A la page 31, l’entrepreneur rencontre la mère de sa copine pour la première fois et lui affirme que son métier est « entrepreneur ». Stupéfaction de la maman qui rétorque : « Vous feriez mieux de chercher un emploi stable » ! Réponse du jeune homme : « J’ai l’air de rechercher une carrière aseptisée ? Elle a vu des menottes autour de mes poignets ? Rassurez-moi… vous avez vu un collier autour de mon cou ? Ahhhh !!!! ». Malaise ! L’entrepreneur se réveille à l’hôpital en apprenant que sa crise provient d’un choc suite à l’évocation de sa pire phobie. Le médecin ajoute que « ses jours ne sont pas en danger ». La scène est amusante, mais tellement réaliste !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire