Magazine

Chausey : un phare sans "gardien", mais sous contrôle !

Publié le 02 février 2008 par Rendez-Vous Du Patrimoine
Chausey phare sans
Cliché Francis Dreyer,
(Ministère de l'Equipement, bureau des phares et balises)

Construit en 1846 et en service depuis 1848, le phare de Chausey (à une heure de bateau de Granville) ne verra plus ses gardiens : Jean-François Couillandre, Christian Venot et Jean-Louis Pelé ne l'habiteront plus, comme le signale un entrefilet de Ouest-France du 1er février.


Il s'agissait du dernier phare habité sur les côtes de la Manche alors qu'il en reste encore deux en Bretagne, à l'île Vierge et à l'île de Sein. Il avait été automatisé il y a dix ans et continuera d'être contrôlé par des techniciens spécialisés, "contrôleurs de Travaux publics de l'Etat, spécialité phares et balises".

Resteront les éclats du phare, un toutes les 5 secondes.

Fiche descriptive du phare de Chausey, classé Monument historique, par l'Inventaire : cliquer ici . et pour tout savoir sur les phares et balises, RV sur le site de la Société nationale pour le patrimoine des phares et balises.


Mais pour ceux qui préfèreront toujours la littérature, je vous signale le billet de Pierre Assouline qui en novembre dernier recommandait le roman de Catherine Hermary-Vieille : "Le gardien du phare" (Albin Michel, 192 p.) dont "l'action" se déroule du côté de Saint-Pierre et Miquelon, mais ce pourrait être "nulle part ailleurs"...

Chausey phare sans

Trois femmes naufragées, un gardien absent, à lire par temps de brouillards.

Merci pour votre lecture ! Thank you for reading !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rendez-Vous Du Patrimoine 77 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte