Magazine

Que faire lorsque l’on ne progresse plus…?

Publié le 31 janvier 2008 par Lagafr

J’ai trouvé la réponse dans le dernier numéro de runner’s world.

En fait nous passons tous par des phases de progression significative et par des périodes de plateau. Dans les premières années on progresse beaucoup, moins ensuite. Il est bien de s’évaluer régulièrement sur le même parcours. Si l’on progresse, à vitesse constante on doit voir ses pulsations cardiaques baisser (d’où l’utilité du cardiofréquencemètre), ou alors à effort constant (pour un rythme cardiaque similaire) on doit voir son temps s’améliorer. Ainsi vous allez gagner deux, trois voir quatres minutes au 10 km puis ensuite, lorsque votre temps deviendra meilleur, un gain de 30′’ sera significatif. Il vaut d’ailleurs mieux raisonner en % de la performance ce qui permet de mieux évaluer la progression quelque soit le temps de référence.

Un jour vous sentirez que vous ne progressez plus. Cela est normal et décrit dans tous les livres ou les sites de running qui s’intéressent à l’entraînement. Le plateau, s’il s’éternise, peux correspondre à deux situations : ou vous avez atteint un équilibre et il faut intensifier l’entraînement ou bien vous en faites trop et votre organisme est à la limite de la rupture. Pour savoir dans quelle situation vous etes il faut intensifier un peu (10%) la distance ou l’intensité et voir si vous progressez. Si vous vous sentez fatigué alors il vaut mieux tenter de diminuer un peu les scéances en volume ou en intensité.

Une remarque qui m’a semblé très intéressante dans ce numéro de runner’s world se rapportait au fait d’en faire le moins possible pour le meilleur résultat. Le conseil c’est d’optimiser l’entraînement, faire juste ce qu’il faut pour atteindre l’objectif fixé et donc en cela réduire le risque de blessure. Car dans ce cas l’arrêt obligatoire sera très préjudiciable à la performance.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Et si les pauvres n’étaient pas si fainéants?

    C’est une ritournelle que les caciques de l’économie libérale classique ne cesse de fredonner, à tel point qu’elle est devenue un archétype au sens Jungien du... Lire la suite

    Par  Frednetick
    FINANCES, FRANCE, HUMOUR, SOCIÉTÉ
  • C’est le progrès…

    Quelques fois ça déborde, alors il faut le laisser aller à dire ce que font les apprentis-sorciers en toute impunité, mieux avec l’assentiment de pratiquement... Lire la suite

    Par  Daniel Valdenaire
    ENVIRONNEMENT, LIVRES, SCIENCE & VIE
  • Non, ce n’était pas mieux avant, quoique…

    Le billet d’attente de Fernand Mondain Comme le patron est très occupé , il m’a demandé de vous faire passer le week-end là-dessus . Lire la suite

    Par  Frédéric Joli
    CULTURE, HUMOUR, MÉDIAS, PRESSE ÉCRITE
  • L’Inaudible, by Bob…

    Il est sympa, Bob… Comme il va sortir un nouvel album, il aurait pu se contenter de faire de la pub pour lui… Mais non ! Il aime bien l’Inaudible, Bob ! Et il... Lire la suite

    Par  Walter Proof
    HUMOUR, TALENTS
  • Cherche ! J’suis un bob !

    C’est dingue ce truc ! Un petit script de rien du tout, deux petites lignes de java à mettre dans une page html du site, et voilà ! Chuis un bob ! Lire la suite

    Par  Walter Proof
    HUMOUR, TALENTS
  • Ça va plus tarder, dans l’Inaudible

    Les Découvertes de Montana Jones : Vie Moeurs du Palmipode agité par le professeur Montana Jones L’Inaudible volume 17 bientôt, dans... Lire la suite

    Par  Walter Proof
    HUMOUR, TALENTS
  • Qui n’est pas avec moi est…

    Je ne sais pas vous, mais la rhétorique du “qui n’est pas avec moi est contre moi” m’éxaspère, sonne mal et est dangereux. C’est pourtant ce que l’on entend... Lire la suite

    Par  Frédéric Joli
    HUMEUR

A propos de l’auteur


Lagafr 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte