Magazine Culture

Danser la vie au Centre Pompidou de Paris

Publié le 30 janvier 2012 par Cardigan

Le primitif, un éblouissement de la mort,commença avec sa démarche d’homme. La nouvelle réalité était particulièrement douloureuse, de forme qu’il chercha une sortie pour pouvoir apaiser son âme. Il n’était plus possible de sentir cette terrible vision du cosmos. C’est alors qu’il se mit à transformer le monde commençant, à inventer, et à créer. c’est ainsi qu’est né l’art. La premier (la musique) nait de la répétition du rythme  primordial: la percussion dans la terre en imitant la naissance de la mère nature. Avec le tambour, et plus tard la flute, arrivera la danse. Plus apparaitront le chant, la sculpture, et la peinture dans une intention frustrée de plaquer l’ire des dieux. Il est important de passer une période pour mouler la parole jusqu’à l’explosion de la littérature. Le septième art(le cinéma) devra attendre des siècles pour devenir ce qu’il est aujourd’hui.

dancing pompidou paris

Il est important de rappeler que l’homme a commencé par exprimer la joie, la douleur, la commotion, l’espoir, et le désir avec la dans primitive qui dérive, dans le temps, dans des rythmes folkloriques transformés en ballet classiques. S bien que la dans est associée à des cérémonies à teintes sacrés, a été présente depuis la naissance de l’être humain, n’a bénéficié de son statu actuel qu’à partir du 20ème siècle. La danse primitive avait une finalité concrète, et servait aussi bien pour exprimer la joie, que pour la réalisation d’offrandes aux dieux. A partie du siècle XIX, la danse n’était déjà plus un rapprochement à la vie mais ouvrait des portes à des réalités méconnues. Isadora Duncan (“mon art est simplement un effort pour exprimer avec des gestes, et des mouvements ma personnalité”) ou Nijinsky ont ont été des portes drapeaux de cette nouvelle forme d’affronter la anse.

¿Mais qu’est-ce qui est exposé au Centre Pompidou? Jusqu’à fin Avril 2012, le Musée parisien réalise une exposition basée sur l’interaction de la danse (comme art immatériel, et volatile) avec les arts plastiques(permanents, et fixes), Les organisateurs ont voulu aller plus loin en présentant une série de performances basées sur cette interrelation entre le mouvement de la danse, et le statisme d’un cadre. Les artistes de l’exposition sont mis en avant. Même si la liste est longue, il est important de nommer certains d’entre eux comme : Constantin Brancusi, Fernand Léger, Henri Matisse, Alexander Calder, Merce Cunningham, Sonia Delaunay, Francis Picabia, Pablo Picasso, Jackson Pollock, Andy Warhol, Man Ray, Vassily Kandinsky, Auguste Rodin, et un large etcétera des plus complètes avant-gardes internationales. Cette exposition est particulièrement comme le sont celles du Centre Pompidou avec des activités parallèles intéressantes- En visitant le site internet suivant, il vous sera possible les consulter : http://www.centrepompidou.fr/Pompidou/

Candela Vizcaíno Only-apartments AuthorCandela Vizcaíno


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Cardigan 308 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte