Magazine Santé

Téléphone MOBILE durant la grossesse, risque de TDAH chez l’enfant – Nature

Publié le 17 mars 2012 par Santelog

Téléphone MOBILE durant la grossesse, risque de TDAH chez l’enfant – NatureDésormais, affirme ce chercheur de Yale, limiter l'exposition du fœtus semble justifié. Car chez le petit de la souris, en tous cas, suggère cette étude, qui a regardé les effets de l'exposition in utero aux rayonnements des téléphones cellulaires sur le développement du cerveau des souriceaux. Hyperactivité et troubles nerveux, sont les conclusions de cette nouvelle recherche publiée dans l'édition du 15 mars de la revue Nature.


«C'est la toute première preuve expérimentale des effets de l'exposition du fœtus aux radiofréquences de téléphones cellulaires sur le comportement de l'enfant puis de l'adulte, plus tard dans la vie», suggère l'auteur principal, le Dr Hugh S. Taylor, professeur et chef de la Division d'endocrinologie reproductive et d'infertilité du département d'obstétrique et gynécologie de Yale. Mais ajoutons que cette conclusion n'est pas nouvelle : Une étude publiée en décembre 2010 dans la revue Journal of Epidemiology and Community Health montrait un risque augmenté de 50% de troubles du comportement chez l'enfant exposé.


Téléphone MOBILE durant la grossesse, risque de TDAH chez l’enfant – NatureEn exposant des souris enceintes aux rayonnements d'un téléphone cellulaire  positionné au-dessus de la cage et actif pendant la durée de l'étude, l'équipe montre qu'en comparaison avec un groupe témoin de souris non exposé une hyperactivité et des troubles de la mémoire chez la progéniture des mamans souris exposées. Pour parvenir à ce résultat, l'équipe a mesuré l'activité électrique du cerveau de souris adultes qui avaient été exposées in utero aux rayonnements puis a mené toute une batterie de tests psychologiques et comportementaux. Le Dr Taylor explique ces changements de comportement par l'effet des radiofréquences sur le développement des neurones de la région du cortex préfrontal du cerveau. Car le déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH), est localisé dans la même zone du cerveau.


« Nous avons montré que ces problèmes de comportement chez les souris sont similaires à des TDAH et pensons qu'ils sont causés par l'exposition au téléphone cellulaire dans l'utérus», conclut le Dr Taylor. «  L'augmentation générale de ces TDAH constatés chez les enfants aujourd'hui peut être en partie due à leur exposition in utero à l'irradiation cellulaire ». Des recherches supplémentaires seront évidemment nécessaires chez l'Homme, d'abord parce que les grossesses chez les rongeurs ne durent que 19 jours et que les petits naissent avec un cerveau moins développé que les bébés humains, ensuite pour mieux comprendre les mécanismes sous-jacents de ces résultats et pouvoir établir des limites d'exposition pendant la grossesse.


«Les téléphones cellulaires ont été utilisés dans cette étude pour simuler les effets de l'expositionchez l'Homme, mais les recherches futures, au lieu d'utiliser des générateurs standards du champ électromagnétique devront chercher à reproduire plus précisément le niveau d'exposition ».


Source: Nature Scientific Reports 2 : 312 | DOI: 10.1038/srep00312 « Fetal Radiofrequency Radiation Exposure From 800-1900 Mhz-Rated Cellular Telephones Affects Neurodevelopment and Behavior in Mice”


Téléphone MOBILE durant la grossesse, risque de TDAH chez l’enfant – NatureAccéder aux dernières actualités sur Mobiles, Radiofréquences et santé


Lire aussi :Exposition pré et postnatale aux MOBILES : Risque 50% plus élevé de troubles du comportement -

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Santelog 4418 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine