Magazine Beauté

Poivre

Publié le 12 mars 2008 par Véronique Bessard

Je ne porte pas de parfum tous les jours et  souvent je les porte par « devoir » plus que par plaisir. Mais un jour comme aujourd’hui, gris et vaseux, j’en ai besoin, c’est comme mettre une belle robe, un peu de fard à joue ou de rouge à lèvres, cela aide, votre humeur change, elle s’éclaircit.
Bien sur après il y a le problème du choix, entre les flacons et les échantillons cela fait quand même beaucoup. Je peux rester de longues minutes devant le petit meuble où je range mes trésors à me demander ce que je pourrais bien porter. Parfois je suis incapable de choisir donc je ne mets rien, d’autres fois c’est une évidence et je sais déjà avant d’ouvrir le secrétaire sur quel flacon jeter mon dévolu. Souvent je regrette mon choix, (je sais je suis compliquée). Cela m’était arrivé avec Poivre de Caron ; je m’en étais aspergée avant un rendez-vous pour me donner un coup de fouet. J’ai passé le reste de la journée avec l’impression d’être un œillet géant. Aujourd'hui j’ai voulu le réessayer parce que je me demandais si mon humeur, les conditions atmosphériques et tous ces petits paramètres qu’on ne maîtrise pas pouvaient influencer notre perception d’un parfum.

C’est un beau soliflore mais, hélas, décidément pas mon genre. Est-ce que vous aussi vous avez parfois de la peine à vous décider dans le choix du parfum du jour ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Véronique Bessard 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines