Magazine Cinéma

Les femmes de l'ombre

Par Luc24
Jean-Paul Salomé (réalisateur de Belphégor et Arsène Lupin...aïe) s'attaque à la résistance féminine. L'alibi est louable et le casting prometteur : Sophie Marceau, Julie Depardieu,Marie Gillain, Déborah Francois, Julien Boisselier...Un bon film de guerre à la française ?

La critique  

Les femmes de l'ombre

Un académique divertissement, regardable mais un peu creux

Pendant la seconde guerre mondiale des femmes se sont engagées dans la résistance et certaines faisaient même partie de services secrets. Les femmes de l'ombre s'intéresse au SOE, service piloté par Churchill. Commandé par l'impitoyable Pierre (Julien Boisselier, très à l'aise dans un nouveau registre de jeu) et chapeauté par sa soeur Louise (Sophie Marceau) une petite division se met en place. Des femmes sont recrutées de force et une équipe féminine se constitue pour traquer les nazis et saboter les plans du lieutenant-colonel Heindrich (l'étrangement sensuel Moritz Bleibtreu). Parmi ces drôles de résistantes se trouvent Jeanne (Julie Depardieu) une prostituée téméraire, Suzy (Marie Gillain) qui a eu une liaison passionnée avec Heindrich, Gaëlle (Déborah François) une collabo naïve et Maria (Maya Sansa) la corespondante italienne. Embarquées dans une mission dangereuse et trop grande pour elles, ces femmes vont faire de leur mieux pour aider leur patrie. Mais leur précieuse aide sera oubliée pendant des décénies...

Les femmes de l'ombre

Les femmes de l'ombre oscille entre film de guerre et passages à la Charlie et ses drôles de dames. L'équipe de comédiennes est sympathique et Jean-Paul Salomé parvient parfois à instaurer un peu de suspense. Mais sa réalisation archi académique (même proche du téléfilm) manque cruellement de souffle et empêche ce nouveau long métrage de prendre son envol.Pour la peine le sujet, pourtant très intéressant, ne réussit jamais vraiment à passionner, à toucher. A défaut de marquer par sa profondeur, ce film qui se voulait ambitieux réussit toutefois à divertir et peut compter sur certains acteurs qui ne manquent pas de talents (curieusement on retient surtout les performances masculines car il faut bien dire que les protagonistes féminins sont moins bien écrits). L'impression d'un scénario inabouti et d'une psychologie des personnages bâclée plâne en continu. A l'image de ce personnage de Maria qui ne sert strictement à rien (mais alors, vraiment rien). Sorte de Black book du pauvre, Les femmes de l'ombre reste un honnête divertissement à caution historique. A voir un jour de pluie.

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Nicolas Sarkozy vous répond

    La rédaction des Sarkozeries négocie actuellement une interview de Nicolas Sarkozy, pour vous permettre de poser vos questions au président de la République. Lire la suite

    Par  Guillaume De Thomas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Une étrange créature sur Mars

    étrange créature Mars

    Canular ou découverte incroyable? Ces images prises par la sonde Siprit de la Nasa en mission sur la planète Mars pendant l’opération "Mars Explorer" ont... Lire la suite

    Par  Mega
    INSOLITE, PHOTOS INSOLITES
  • L’excision en Indonésie

    L’excision, ou ablation du clitoris touche encore 150 millions de femmes à travers le monde et la France compterait 30 000 femmes et jeunes filles excisées. Lire la suite

    Par  Mega
    INSOLITE, PHOTOS INSOLITES
  • Énorme accident : 60 véhicules impliqués

    Mardi, un massif accident s'est produit sur une autoroute entre Dubaï et Abu Dhabi. 3 personnes ont perdu la vie et 300 autres ont été blessées. 14 photos à... Lire la suite

    Par  Mega
    INSOLITE, PHOTOS INSOLITES
  • La Tour Eiffel couronnée pour ses 120 ans

    Pour ses 120 ans, la tour Eiffel a lancé un concours d'architectes qui vient d'être remporté par le cabinet d'architectes Serero. Lire la suite

    Par  Mega
    INSOLITE, PHOTOS INSOLITES
  • Œufs de Fabergé

    Les œufs de Fabergé sont des œufs de Pâques en joaillerie produits par Pierre-Karl Fabergé. Une série, 56 fut produite pour le compte des tsars Alexandre III... Lire la suite

    Par  Mega
    INSOLITE, PHOTOS INSOLITES
  • Musée Corpus, Pays-Bas

    Musée Corpus, Pays-Bas

    Le musée du corps humain - Corpus, aux Pays-Bas, propose un voyage à l'intérieur du corps humain. 16 photos à Lire la suite

    Par  Mega
    INSOLITE, PHOTOS INSOLITES

A propos de l’auteur


Luc24 78 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines