Magazine Cinéma

Soyez sympas, rembobinez

Par Luc24

Ayant adoré Eternal Sunshine et La science des rêves, j'attendais forcément beaucoup de ce nouvel opus signé Michel Gondry, clipeur et réalisateur de talent parvenant à nous plonger dans des univers enfantins, colorés et oniriques. Encore une réussite ?

La critique  

Soyez sympas, rembobinez

La déclaration d'amour de Michel Gondry au cinéma:

Mignonne mais un peu trop naive

Monsieur Fletcher (Danny Glover) tient un vidéoclub old school puisqu'il ne propose que des VHS. La concurrence commencant à faire rage, il part quelques jours chercher des pistes pour relancer sa petite affaire. Pendant ce temps c'est son employé Mike (Mos Def) qui tient la boutique et qui est chargé de laisser le lourdingue Jerry (Jack Black) hors des lieux. Car Jerry est une catastrophe ambulante. Et cela se confirme puisque le jeune homme, d'une maladresse sans égal, se retrouve victime d'ondes magnétiques et efface par erreur tous les films du magasin. Mike est dépité et très triste à l'idée de décevoir Monsieur Fletcher. C'est alors qu'une idée leur vient en tête : retourner à leur sauce les films disparus. Munis de leur petite caméra et aidés par les habitants de la ville ils vont ainsi crééer des films "suédés" c'est a dire des sortes de parodies de films comme SOS Fantomes, Rush Hour, Miss Daisy et son chauffeur...Alors que nos amis ont peur que les clients crients à l'arnaque c'est l'effet inverse qui se produit. Ce cinéma fait maison va fédérer les habitants et tous vont participer aux nouveaux tournages. Ah l'amour du cinéma...

Soyez sympas, rembobinez

Michel Gondry se fait sa propre Nuit américaine et rend hommage au cinéma avec sa patte si personnelle et appréciée : celle de l'oeuvre bricolée. C'est ainsi que se déploient des effets spéciaux à coups de guirlandes de Noël et de décors en carton. Relatant de la transition VHS/DVD , le film dresse avec une certaine mélancolie la fin d'une époque, celle des petits vidéoclubs de proximité tenus par des passionnés au profit de chaines où le marketing est roi. Et à l'heure de Youtube, la solution viendrait peut être dans la réalisation de home movies , projet commun mobilisant les habitants et leur permettant de faire sortir toute leur créativité. On pouvait avoir peur de tomber sur un film à sketch, Soyez sympas, rembobinez évite avec brio le piège. Mais derrière toute une multitude de bonnes intentions (l'idée du spectacle pour tous que Gondry avait déjà évoqué lors de son documentaire Block Party; le désir de concilier film à petit budget et comédie populaire) , le film pêche parfois un peu, voire beaucoup.

Soyez sympas, rembobinez

On évoquait déjà le problème d'un scénario un peu léger pour La science des rêves (Charlie Kaufman ayant quitté le bateau pour réaliser son propre film, Synecdoche New York, en fin d'année dans les salles). Mais le scénario bancal de ce précédent film était compensé par un univers visuel diablement poétique qui nous faisait retrouver les joies de l'enfance. Ici c'est certes bricolé mais ça manque parfois de poésie justement. Et du coup l'absence d'un scénario solide se fait nettement plus sentir. De plus, Gondry dépasse la barrière d'un cinéma enfantin pour tomber dans une certaine naiveté qui pourra rebuter bien que l'on ne doute pas de sa sincérité. Plus divertissant et drôle que hypnotique et profond, ce nouvel opus reste de qualité mais déçoit quelque peu.  


 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • "Soyez sympa, rembobinez" (Be Kind Rewind) de Michel Gondry

    On a beaucoup parlé de Michel Gondry sur ces pages et Soyez sympas, rembobinez était un film que nous attendions plus que tous les autres. Lire la suite

    Par  Laterna Magica
    CINÉMA, CULTURE
  • "Soyez sympas, rembobinez"

    Après l'excellent "Eternal Sunshine", et le moins excellent quoique parfois étincelant "Sciences des rêves", Michel Gondry livre un nouveau film qui creuse,... Lire la suite

    Par  Critikacid
    CINÉMA, CONSO, CULTURE
  • Soyez sympas rembobinez

    ♥     ♥ L'histoire Un homme dont le cerveau devient magnétique efface involontairement toutes les cassettes du vidéoclub dans lequel l'un... Lire la suite

    Par  Ffred
    CINÉMA, CULTURE
  • Soyez sympas, rembobinez

    Soyez sympas, rembobinez

    Après le très bon Eternal Sunshine of the spotless mind, Michel Gondry nous revient avec une farce guignolesque carton-pâte. Réunissant pourtant un casting on n... Lire la suite

    Par  Ptiterigolotte
    CINÉMA, CULTURE
  • Soyez sympas, rembobinez

    Déjanté et sympa, les critiques étaient unanimes, j’ai essayé sans succès…..C’est brouillon, les références aux films cultes « swédés » (ça c’est drôle)... Lire la suite

    Par  Marymalo
    CINÉMA, CULTURE
  • "Stalingrad" : soyez attentifs

    "Stalingrad" soyez attentifs

    C'était le 4 juillet 2007. Comme vous le savez peut-être déjà j'adore le cinéma de Jean-Jacques Annaud. "Le nom de la Rose" et "La guerre du feu" figurent en... Lire la suite

    Par  Loulouti
    CINÉMA, CULTURE
  • Techno Parade 2007 : Soyez écolo

    Comme chaque année, l'association Technopol organise la techno parade à Paris au mois de septembre. Aujourd'hui, la manifestation à perdu son but revendicatif... Lire la suite

    Par  Bigbabou
    CULTURE, MUSIQUE, TECHNO/ÉLECTRO

A propos de l’auteur


Luc24 78 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines