Magazine Environnement

Une nouvelle venue dans la lutte pour la défense de l’environnement

Publié le 12 mars 2008 par Aurélia Denoual

Dans un discours prononcé à l’occasion de la Journée du Commonwealth, la reine Elizabeth II d’Angleterre a réclamé que la rhétorique sur la lutte contre le réchauffement climatique se traduise dans les faits en soulignant que les pays les moins pollueurs, souvent les moins développés, étaient aussi ceux qui étaient le plus affectés par le réchauffement climatique.


Les dirigeants du Commonwealth, réunis en sommet en novembre denier en Ouganda avaient fait de la question du réchauffement climatique une de leurs priorités, mais sans pouvoir adopter une position commune sur des objectifs contraignants de réduction des émissions de gaz à effet de serre, ce qui explique le discours de la reine et lui confère toute son importance.


Rappelons que le Commonwealth rassemble à la fois de grandes puissances comme la Grande-Bretagne, le Canada et l’Australie mais aussi des micro-Etats insulaires, directement menacés par la montée des eaux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte