Magazine Rugby

Top 14 : esquisse de bilan à mi-parcours

Publié le 12 mars 2008 par Ansolo
Crédit photo : Dan McClanahan/FlickR 

La phase "aller" du Top14 s'est terminée samedi dernier. Chaque club peut encore espérer glaner 52 points (hors bonus) jusqu'à la fin de la saison régulière. Autant dire que, sur le plan comptable, rien n'est fait.

Néanmoins, il semble possible de dresser un premier bilan, à mi-parcours de ce millésime 2007-2008.

La "bipolarisation" du championnat.

Malgré les efforts de recrutement consentis par les pensionnaires du Top14 et l'émergence d'une nouvelle génération de joueurs prometteurs au sein de clubs comme Bourgoin ou Montpellier, le championnat reste très fortement bipolaire : d'un côté les quatre gros (Toulouse, Clermont, Stade Français et Biarritz), de l'autre les "petits" qui, vraisemblablement, disputeront le maintien (Albi, Dax et Auch).

Entre ces deux extrêmes, on retrouve un ventre plus ou moins mou, composé des clubs qui se partageront les deux places de H Cup restantes. Parmi eux, les éternels outsiders, l'USAP, Bourgoin et Castres. Pour ces clubs, l'accès aux demi-finales du championnat parait hypothétique, sauf peut-être pour Perpignan, à condition de passer du courant alternatif (une victoire / une défaite) au courant continu.

Pour tout dire, on voit mal le Brennus échapper à Toulouse ou Clermont, tant ces deux équipes semblent actuellement au dessus du lot. Mais le chemin est encore long, et semé d'embûches.

Bayonne et Montpellier, un feu de paille ?

Ces deux clubs ont connu un début de championnat comme ils n'en avaient pas vécu depuis fort longtemps, cotoyant les premières places après quelques journées.

Aujourd'hui, ils glissent vers le milieu du classement et on peut même envisager une fin de Top 14 un peu moins sereine qu'escompté il y a peu encore. Mais ces deux clubs ont des arguments à faire valoir : Montpellier va récupérer sa jeunesse dorée, accaparée par le Tournoi, et Bayonne dispose d'un effectif suffisamment talentueux pour aller chercher une 6ème ou une 7ème place.

Montauban sur les traces de Bourgoin.

Le club Montalbanais a réalisé une très solide première moitié de championnat. Il reste dans la course aux demi-finales et constitue un prétendant très sérieux à l'Europe. Montauban a réussi à creuser son sillon dans le Top14 et donne l'impression de s'être installé durablement dans l'élite. De fait, le parcours du club ressemble à celui de Bourgoin, qui a pérennisé sa présence en Top14. A cet égard, le club Isérois a retrouvé des couleurs cette saison, grâce notamment à sa jeune garde, très prometteuse (Parra, David...).

L'effet Tournoi des six nations.

L'existence de doublons Tournoi / Top 14 provoqué quelques remous et a sans doute eu des conséquences négatives pour plusieurs clubs : Toulouse et ses blessés, Montpellier et ses jeunes, Clermont et ses lignes arrières...

Certes, les deux leaders Toulouse et Clermont, gros pourvoyeurs d'internationaux, n'ont pas trop souffert sur le plan comptable. Mais la fatigue et les blessures accumulées pendant le Tournoi pourraient bien produire des effets indésirables en fin de championnat.

En revanche, on peut estimer que le Tournoi a eu un effet inattendu : l'appel des sélectionneurs à des joueurs issus de la quasi-totalité des clubs du Top14 asans doute suscité une saine émulation entre les joueurs, chacun pouvant désormais constater qu'il est possible de devenir international sans appartenir à une grosse écurie.

Au final, on peut encore espérer de belle journées de championnat, même si le suspens ne semble pas totalement garanti...



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ansolo 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines