Magazine Politique

François Bayrou sortira fragilisé des municipales 2008

Publié le 13 mars 2008 par Exprimeo
Alors qu'il bataille pour gagner la Mairie de Pau, c'est l'ensemble de son parti qui sortira fragilisé des municipales 2008. Le Modem est désormais réduit à l'allégeance ou à l'hostilité. A maints égards, François Bayrou parait devenir un " Michel Jobert " des temps modernes. Michel Jobert avait créé dans les années 70 le " mouvement des démocrates ".
Esprit particulièrement brillant, il s'estimait porteur d'une certaine vérité et d'un comportement juste refusant une approche manichéenne de la vie politique. Cet " ailleurs " n'a jamais existé. Ensuite, autre facteur de faiblesse, que recouvre aujourd'hui réellement le Modem comme courant de pensées ? La filiation dominante existe-t-elle avec l'ex Parti Républicain ou l'ex Centre des Démocrates Sociaux ? La base conceptuelle de ce parti est difficilement identifiable. Enfin, dernier facteur de difficulté, quel est le pouvoir d'évocation populaire de ce parti ? Derrière ce terme se profile une question simple : où est la " promesse d'offre " qui peut justifier un vote ou un engagement en son sein ?
Ceux qui se reconnaissent dans un clivage binaire (droite/gauche) ne se retrouvent pas dans son approche. Ces facteurs signifient que, sans rebondissement majeur et rapide pour convaincre d'un nouvel ancrage clair, la logique à terme du Modem paraît de nature à l'inscrire dans un espace de plus en plus réduit et anticiper de réelles questions de survie dans la seule attente de la prochaine présidentielle.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines