Magazine France

Amis du PS ! Bonsoir ....

Publié le 13 mars 2008 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa
Nous recevons un message de Segolene Royal version myspace ...
et à la lecture de ce message comment rester silencieux ?

Nous avons donc redigé une humble reponse qui bien qu'instinctive n'en est pas moins justifiable.

Bonjour,
nous recevons vos messages par bulletin...
celui ci motivera une reponse publique de notre part, à notre humble avis il semble que vos priorités ne sont pas celles d'une grande partie des francais.
je cite :"Tous, nous avons le sentiment d’entrer dans une période à risque parce que le gouvernement n’a pas pris la mesure des problèmes, parce qu’il n’a pas de cap. Aujourd’hui, trois français sur quatre vivent avec moins de 1900 euros nets par mois,"
Il semblerait normal dans cette enumeration statistique de parler des 2 MILLIONS ET DEMI de Francais qui touche 1200e net par mois ?

le pays compte 2,5 millions de smicards payés au taux horaire de 8,27 euros brut (5,84 euros/net pour 169 heures de travail par mois), ce qui représente 16,8% des salariés.
Sans parler de tous ceux qui sont dans une position d'emploi precaire à moins de 1000 euros par mois (restauration,caissieres etc etc) ? ?

PERDRE LEUR LOGEMENT SOCIAL SERAIT IMMEDIATEMENT SANCTIONNE PAR UNE VIE DANS LA RUE.
La gauche serait elle si loin de ces realités ?
Sans parler des villes PS que vous retrouverez facilement ici :
http://www.fondation-abbe-pierre.fr/_pdf/sru_fondation_abbe_pierre.pdf
qui ne respecte pas la loi sur les LOGEMENTS SOCIAUX.

Je cite encore :
"La victoire de la gauche aux élections municipales sera celle de tous les Français qui désirent trouver dans l'action publique des réponses concrètes aux problèmes qu'ils rencontrent. Alors, régions, départements et communes agiront dans le même sens et seront au service de tous"
une reponse qui reduite jusqu'au slogan donnerait :
A DEMOCRATIE LOCALE, " .... " d'ETAT ! "
Remplacer les "...." par le mot de votre choix.

Où comment les maires les departements et regions limiteront la casse sociale "au pire" et resterons au meme niveau d'inaction "au mieux".
Incapables d'agir de facon pratique en rapport avec leur budget et le desengagement de l'etat dans la gestion des regions et des departements.
ou plus simplement decrochés des realités socio-economiques que cet appareil à la solde de la croissance à outrance,et de ce fait esclave et complice de la degradation des conditions de vie, nous impose.
La gauche si nous en avons une idée juste devrait se rapprocher des populations les plus en danger.
Et non mettre en avant les soucis de la classe moyenne, elle aussi, si dependante de la surconsommation sans la remettre en question !
Chose qui semble aussi echapper à vos raisonnements politiques en periode d'elections.
Je cite:
"Les équipes qui portent nos valeurs sont les meilleures parce qu'elles font de la politique autrement."
Vous parlez des mesures fiscales, de l'augmentation des impots , de la franchise medicale, et pour cela nul doute que vous en soyez conscients et pour certains victimes, CEPENDANT faire de la politique autrement implique la remise en question de certains choix structurels ,de certains choix de société.
Il nous semble que l'opposition devrait se soucier en priorité de la population en danger.
Que de silences eloquents du Ps face à la Rue de la banque ou aux Don quichotte ....
que d'elements habilements escamotés pour ne remettre rien en question de nos fonctionnements en France à l'echelle individuelle comme à l'echelle collective.
Votre souci des resultats des municipales est legitime il n'en demeure pasmoins legitimes de marquer votre difference en prenant ouvertement parti pour des initiatives qui loin d'etre partisanes sont parfaitement imperatives !
Nous finissons par croire que votre chemin (de gauche) bien que sensiblement different mene au meme resultat qu'une politique qui chemine à droite.
Salutations Torapamavoayennes !
--

**
----------------- Bulletin Message -----------------
From:
DESIRS D’ AVENIR (version Myspace)
Date: Mar 13, 2008 12:28 PM
Chers Amis,
Dimanche dernier, c’est un vote d'espoir que nous avons exprimé. Le premier tour du scrutin municipal a placé la gauche largement en tête avec 47 % des suffrages. Je félicite tous les maires, qui, parce qu’ils ont su moderniser leur ville avec un sens reconnu de l’intérêt général, ont été réélus dès le premier tour, notamment Jean-Claude Boulard au Mans, Gérard Colomb à Lyon, Michel François Delannoy à Tourcoing, François Hollande à Tulle, Jean-Marc Ayrault à Nantes, François Rebsamen à Dijon, Manuel Valls à Evry, Maxime Bono à La Rochelle. Mais je félicite aussi ces candidats de gauche qui, dès le premier tour, ont conquis des bastions de la droite : Jean-François Debat à Bourg-en-Bresse, Guillaume Garot à Laval, Valérie Fourneyron à Rouen, Joaquim Pueyo à Alençon, Christophe Sirugue à Chalon-sur-Saône, Christian Teyssedre à Rodez.
Cette poussée de premier tour doit maintenant être confirmée et amplifiée dimanche prochain. Et là, je pense à tous ces candidats qui sont en bonne position pour gagner ou conserver des villes, petites, moyennes ou grandes comme Blois avec Marc Gricourt, Saint Brieuc avec Danielle Bousquet, Angoulême avec Philippe Lavaud, Caen avec Philippe Duron, Reims avec Adeline Hazan, Strasbourg avec Roland Ries, Lille avec Martine Aubry, Paris avec Bertrand Delanoë, Toulouse avec Pierre Cohen), Marseille avec Jean-Noël Guérini et bien d’autres encore.
Aujourd’hui, la France a besoin d’initiatives et de confiance. Pourtant c’est la méfiance qui domine, et, je le vois bien souvent, le désarroi. Le gouvernement a voulu réformer en heurtant les gens de plein fouet, en les braquant, dans le mépris total de ceux qui étaient les plus fragilisés. Il a confondu la brutalité avec la réforme.
Tous, nous avons le sentiment d’entrer dans une période à risque parce que le gouvernement n’a pas pris la mesure des problèmes, parce qu’il n’a pas de cap. Aujourd’hui, trois français sur quatre vivent avec moins de 1900 euros nets par mois, la moitié des retraités touchent une pension inférieure à 700 euros, les prix augmentent parfois de 30%. La droite baisse les impôts pour certains et les augmentent pour tous les autres. Taxe sur la santé avec les franchises médicales, hausse du rendement de la TIPP et de la TVA, création d'un impôt sur les séjours hôteliers, taxation de la publicité, retour en clair-obscur de la TVA sociale : le gouvernement demande aux revenus moyens et modestes de rembourser un paquet fiscal qui coûte 15 milliards chaque année, 75 milliards sur cinq ans.
Afin de lutter contre le déclin qui s’annonce, nous devons choisir de bonnes équipes pour nos territoires. J’ai sillonné toute la France pour épauler de nombreux candidats aux élections municipales et cantonales. Les équipes qui portent nos valeurs sont les meilleures parce qu'elles font de la politique autrement. Ce sont des équipes au travail, à l'écoute, sérieuses, qui rendent compte, qui tiennent leurs engagements, qui respectent tout le monde. C'est cela que nous attendons de la politique et c'est cela que nous proposons à nos concitoyens.
D’ici dimanche, il nous incombe de rassembler toutes les forces progressistes à gauche et au centre, sur des idées fortes. J’appelle de mes vœux un rassemblement fondé sur des valeurs communes, sur des projets partagés, partout où cela est nécessaire et possible : je crois qu’il y a une nouvelle voie à ouvrir. De nombreuses villes ont d’ores et déjà donné l’exemple. Il faut amplifier le mouvement.
Amis, nous devons tous voter massivement dimanche prochain pour sanctionner une majorité qui reste sourde au premier désaveu que les citoyens lui ont infligé le 9 mars. La victoire de la gauche aux élections municipales sera celle de tous les Français qui désirent trouver dans l'action publique des réponses concrètes aux problèmes qu'ils rencontrent. Alors, régions, départements et communes agiront dans le même sens et seront au service de tous.
À très bientôt,
Ségolène Royal
.**

http://torapamavoa.blogspot.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Endemol : les amis de mes amis sont mes amis

    Endemol récompensé par........Edouard BalladurSelon le site jeanmarcmorandini.com :Edouar Balladur a décoré, il y a quelques jours, la présidente d'Endemol de... Lire la suite

    Par  Torapamavoa Torapamavoa Nicolas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • PS français et constitution

    La réformette de la Constitution est passée à une voix près lors du vote au Congrès à Versailles, celle par exemple de Jack Lang, éminent constitutionnaliste,... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le PS vous trompe, vive le PS

    Utilisez des chiffres, vous leur ferez dire ce que vous voulez.Sur le site de la Libre:Elio: "bilan des dernières années dans le secteur de l'enseignement qui... Lire la suite

    Par  Echocynique
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Besancenot ringardise le PS

    Il ne se sent plus ! Depuis qu'il a défendu les jusqu'au-boutistes de la SNCF, Olivier Besancenot se voit désormais comme le vrai leader de la gauche qui... Lire la suite

    Par  Alain Ayache
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Agenda PS.

    le 28 juin je serai à la maison de la Chimie pour la présentation de la contribution de Ségolène Royal. Et le 14 juin au Sénat pour écouter Pierre Larrouturou.... Lire la suite

    Par  Dagrouik
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Petits oublis entre amis

    Principe de base de la manipulation, simplifier. L’abondance d’information est inutile, voire néfaste, puisqu’elle donne à l’interlocuteur l’occasion d’avoir de... Lire la suite

    Par  Frednetick
    FRANCE, HUMEUR, HUMOUR
  • Grossir entre amis

    (Agence Science Presse) — Des raisons à l’obésité ? Une alimentation trop riche, le manque d’activité physique, la génétique… et l’amitié? Lire la suite

    Par  Raymond Viger
    SCIENCE, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ