Magazine

Bloguer devient ingérable

Publié le 13 mars 2008 par Jean Lançon

C'est la déferlante. Après Note2be.com et LesPipoles.com, l'on apprend que Fuzz est attaqué en justice parce qu'un blog qui est y est agrégé, y a relayé une information concernant un acteur connu. Lequel acteur connu, au lieu de se retourner vers le blogueur ou sur les centaines de blogs qui ont traité le sujet, s'attaque à Fuzz (Eric Dupin, blogueur du Presse-Citron), et lui réclame pas moins de 30.000 euros de dommages et intérêts.

C'est la nature-même du web, de nos jours, de relayer diverses sources d'informations, de façon souvent passive d'ailleurs. Le même problème pourrait d'ailleurs parfaitement survenir via AdSense, auquel cas n'importe quel blogueur utilisant cette régie pourrait se retrouver au tribunal sur référé intenté par n'importe qui.

Condamner Eric reviendrait à condamner n'importe quel citoyen pour vol aggravé, sous prétexte par exemple que des braqueurs en fuite auraient stationné leur voiture sur son trottoir.

L'on va de plus en plus vers une société où il devient de bon ton d'attaquer n'importe qui n'importe comment, et surtout de préférence ceux qui ne sont pas responsables des faits reprochés.

Je le dis : si Eric est condamné, je ferme ce blog. Je n'ai aucune intention, à cause d'une agrégation ou d'un AdSense par exemple, d'avoir un jour à nourrir quelque pipole que ce soit, à plus forte raison pour des faits que je n'aurai pas commis.

En attendant, je reste positif et attentif, et souhaite bonne chance et bon courage à Eric.

technorati tags: censure justice note2be lespipoles eric dupin presse citron fuzz proces acteur

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog