Magazine Humeur

Libye – Quand les rats se bouffent entre eux, ni BHL ni Sarkozy ne parlent

Publié le 05 avril 2012 par Menye Alain
Mouammar Kadhafi

Mouammar Kadhafi

La haine d’un homme ne peut être un programme politique ou de paix. Les Libyens sont entrain de le comprendre à leur dépend. Ceux qui crient au loup aujourd’hui accusant Bachar al-Assad d’avoir tué 10 000 Syriens en 1 an, en ont tué, en moins d’un an, plus de 70 000 Libyens. Ils se sont arrogés le droit d’aller assassiner un chef d’Etat dans son propre pays. Ils ont récompensé des renégats, des traîtres à leur propre nation. Le Canard, hier, révélait qu’un proche de Mouammar Kadhafi, était un protégé de la sarkozie, ce qui prouve bien que, ces gens se foutent de la gueule des Libyens, et seules leurs richesses les intéressent. 

Avec la situation qui prévaut aujourd’hui en Jamahiriya arabe libyenne, l’ONU très inquiète, sachant que les rebelles de Zleten ont encore refusé de livrer Saif al-Islam au CNT, dont le pouvoir abscons est une hérésie, ont mandaté le nouveau procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, de demander son extradition. Bien sûr, il n’y a rien contre lui et, les membres du CNT risquent de tout mettre en oeuvre pour le liquider.

Depuis lundi, de violents affrontements meurtriers se déroulent à Zouara, à l’ouest de Tripoli, entre des groupes armés. Ces combats meurtriers ont déjà fait, selon nos informations, au moins 33 morts. A Jamil et Regdaline, deux petites villes près de la frontière tunisienne qui se sont vidées de leurs habitants, ds groupes armés s’affrontent aussi sporadiquement.  Il faut rappeler que, au début du mois, à Sheba, des tribus rivales toubous et arabes s’affrontaient. Plus de 147 morts et 395 blessés à ce jour.

Dans le même ordre d’idées, aucun média français n’a parlé de l’assassinat de plus de 60 noirs, des Toubous, à Koufra, dans le sud libyen, au mois de février. Le massacre des noirs libyens n’intéressent personne. Ce ne sont pas les têtes de pont de la guerre en Libye, BHL et Nicolas Sarkozy, qui défendront les noirs demain, avec leur amour vache pour les Africains, mais néanmoins amoureux de leurs richesses. Le but de cette guerre était de tuer le frère guide Mouammar Kadhafi et d’affaiblir l’Afrique. On voit aujourd’hui ce qui se passe au Mali, suite logique de cette opération nazie.

Souvenez-vous, après l’assassinat macabre du frère guide le 20 octobre 2011, le CNT et ses patrons occidentaux s’étaient donné trente jours pour nommer un gouvernement de transition chargé d’organiser des élections avant huit mois. Donc, logiquement, il y aura des élections libres, en Libye, on assistera enfin à des élections….libres. Hélas, ce n’est plus à l’ordre du jour, renvoyé aux calendes grecques. Il faut avouer que la démocratie africaine façon OTAN est le “nec plus ultra” des systèmes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire