Magazine Culture

Men In Trees [2x 11]

Publié le 13 mars 2008 par Lulla

vlcsnap_107366

Ah la vie à deux ! ... Tout un programme que découvre Marin puisqu'elle emménage, comme promis à l'épisode précédent, avec son Jack ! En début d'épisode, on nous laisse croire pendant trois secondes que c'était un rêve et qu'il n'en est rien mais c'était juste une petite ruse. Z'aime bien quand on nous fait tourner en bourrique comme ça. La bonne nouvelle, c'est que ce n'est pas Marin qui part habiter chez Jack mais Jack qui vient habiter dans la coquette demeure de Marin. Ca m'aurait fait de la peine de ne plus revoir ce charmant endroit. Evidemment, le bonheur des débuts va vite faire place à l'aigreur parce que vivre à deux c'est pas facile. Non non non. On ne nous épargne pas les clichés mais en même temps, c'est tellement vrai ! Marin et Jack se lavent les dents ensemble mais aucun des deux n'ose cracher en premier (pardonnez-moi l'expression). Et puis ils se battent quant à la décoration de la maison. Jack, en bon gars d'la ferme, compte bien exposer tout un tas de petites merdes affreuses dans le salon. La palme revient à cet immonde truc de beauf qui pulule un peu partout: le poisson qui bouge (Je ne sais pas comment ça s'appelle précisément mais regardez la capture d'écran plus bas, vous comprendrez). Et puis Jack se couche tôt, très tôt ! 9h3o du soir. Horrible. Et puis il adore débrancher tout ce qui est branché par respect pour Dame Nature. Il a raison sur ce point. Sauf qu'il débranche le PC de Marin et qu'elle perdu du coup l'article qu'elle a passé la nuit à écrire ! Cette gourgandine fait tomber l'ordi dans le lac quelques minutes plus tard ! Sa petite crise d'hystérie était marrante et le conseil de Cash à Jack n'a pas été inutile: elle se sent beaucoup mieux et se calme si elle enfile une robe de chambre. C'est étrange mais bon. On évoque évidemment les poils dans la douche et les cheveux dans la baignoire, classique. Ca se voit quand même que la série est majoritairement écrite par des filles pour des filles. Elles s'en sortent bien mieux que les mecs qui en prennent pas mal pour leur grade. En même temps, elles n'ont pas tort.

Jane is back ! Ah, ce que je l'adore ! Finalement, le fait qu'elle soit à New York permet de la voir malgré tout. Et la transition Elmo/New York passe très bien. Un plan de laskyline et le tour est joué. Le mariage (le vrai) de nos deux tourtereaux est annoncée et Jane aimerait que le Times choississe le petit texte qu'elle a écrit pour l'annoncer. Pendant ce temps là, "the plow guy" devient "the garbage man" ! Sam cherche du boulot et il ne trouve qu'un job de poubellier (enfin d'éboueur quoi). Du coup, Jane n'est plus très chaude à l'idée d'annoncer dans le quotidien le plus lu de New York qu'elle va se marier à un éboueur. Ok, c'est un peu horrible mais n'oublions pas que Jane est super smart au départ. Sa venue à Elmo l'a bien changé, certes, mais les bons vieux réflexes on ne les perd pas si facilement. Tout est bien qui finit bien: Sam fait publier l'article dans le quotidien d'Elmo et notre Jane est aux anges. 

Patrick et Annie vont finir par se remettre ensemble, on les fait discrétement se rapprocher depuis l'épisode précédent. Patrick se découvre une passion pour l'aviation, comme son père donc, et Celia n'est pas du tout d'accord pour que Buzz le laisse voler aussi librement (le coup du coupage de moteur en plein vol était assez flippant, il faut bien l'avouer). Le thème de Celia qui couve trop son fils qui a pas moins de 26 ans, c'est du vu et revu dans la série. Mais ça passe bien. Malheureusement, et de façon très surprenante puisque l'on est pas habitué à ça dans Men In Trees, alors que Patrick vole sur une chaise grâce à des ballons jaunes (Crazy hum ?), Celia ne regarde pas bien la route et a un accident. On ne sait pas s'il est grave mais je sens que c'est l'événement déclencheur qui va permettre à Patrick de recouvrer (au moins paritiellement) la mémoire. Pas bête.

A part ça, Ben et Theresa se tuent à la tâche afin de concevoir un bébé. Il y a plus désagréable comme tâche. Le problème c'est qu'il faut attendre que madame ovule. Et monsieur doit arrêter la bière et se mettre au jus d'orange parce que ça aide les petits mutants à l'intérieur de ses coucouilles à avancer pus vigoureusement. Mignon. Mai s'immisce un peu dans toutes les storylines avec l'humour et l'hystérie qui la caractérise ! Cute.

vlcsnap_96729


// Bilan // Tout à fait le genre d'épisode qui a fait la renommée (enfin pour le peu de gens qui la connaisse) de la série. Léger, rigolo, un peu facile et tendre (Cherchez l'intrus). Le cauchemard de Jack à la fin de l'épisode ne laisse présager rien de bon pour la semaine prochaine.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog