Magazine

Les riches quêteux

Publié le 14 mars 2008 par Raphael
J’t’aime ben pareil, mais tu me dois encore 50 $


Le chauffeur de taxi demande au monsieur en veston d’acquitter sa course. En train de demander à son ami de lui « prêter » une de ses amie pour un rendez-vous galant, le monsieur en veston tend sa carte de crédit. Deux minutes plus tard, elle lui est retournée. Vide. Il se tourne vers son ami : « gros, as-tu un 20 $. » Bienvenue chez les riches quêteux.
Dans le besoin, c'est-à-dire toujours, le riche quêteux a l’apparence distinguée et le compte de banque vide. Habillé à la dernière mode, il dévoile son jeu en empruntant argent, chemise et cigarette.

That’s how the rich stay rich : en quêtant! Combien en connaissez-vous de ces mannequins du dimanche, carte de crédit suspendue et votre plus belle chemise sur le dos?
À la manière d’un seigneur médiéval, il prélève un impôt sur ses ouailles. Son entourage l’entretient. Il opère sur la corde sensible. « Awèye, c’est juste une chemise, 20 $ et ta meilleure amie pour la soirée, tu ne peux pas me refuser ça! »
Pendant qu’il accumule votre richesse sur son dos, il a l’air dans le vent. Top fashion!

Le phénomène des riches quêteux en cache un autre. Vivre au-dessus de ses moyens n’est que la première étape. La deuxième est de vous emprunter les clés de votre auto.
À force de crier au prêt, ces riches quêteux détériorent le crédit du reste de la population. Qui a envie de prêter ses disques ou 50 $ après avoir fait affaire à ce genre d’individu? J’oubliais, les riches quêteux remboursent seulement le plus pressant : les agences de recouvrement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Clin d’oeil

    Je ne peux pas être génial tous les jours, c’est la raison pour laquelle j’espère me faire pardonner en vous proposant cette photo ! Lire la suite

    Par  Daniel Valdenaire
    LIVRES, A CLASSER
  • Réponse d’ouverture

    Pour Martin Hirsch, Haut Commissaire aux solidarités actives, le dispositif qui visait à exclure les sans-papiers de l’hébergement d’urgence, n’était “pas... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    SOCIÉTÉ
  • L’arbre et l’enfant

    C’est comme un nid de lenteur, au plus épais d’un feuillage où le vent même n’atteint pas. L’enfant grand s’y blottit jusqu’au soir, et la peur guette pour lui... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    NOUVELLES, TALENTS
  • Bande d’arrêt d’urgence

    … un “coeur à la casse” Grosse averse sur l’autoroute ! La voiture fait de “l’aquaplaning” heurte le rail de sécurité rebondissant vers la bande d’urgence ou... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    SOCIÉTÉ
  • Les oeufs d’Egypte

    L’homme qui voyait tout en forme d’œuf. Cela se passait au début au début du siècle dernier. Il était arrivé par le dernier bateau sur port du Caire. Lire la suite

    Par  Daniel Valdenaire
    LIVRES, A CLASSER
  • J’aime les impôts

    Si si je vous jure! D’autant plus quand il s’agit de les payer. Que l’on s’entende bien, je ne rechigne pas, je suis même fier d’en payer et je suis même conten... Lire la suite

    Par  Frednetick
    FRANCE, HUMOUR, A CLASSER
  • Erreur d’analyse

    Le rejet escompté n’était pas au rendez-vous? La Boussole du jour : « La plate-forme de Nicolas sarkozy était loin au départ d’emporter l’adhésion. .. Sa logiqu... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Raphael Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte