Magazine Internet

Jiwa, Un Deezer 2.0 ?

Publié le 14 mars 2008 par Tony

Jiwa, le nouveau service d'écoute de musique en ligne (et de lutte contre le piratage), a ouvert ses portes hier, et après quelques essais, le moins que l'on puisse dire, c'est que le service est... jeune. Jeune, mais bourré de potentiel qui, on l'espère, devrait être exploité à son maximum avec les nombreux retours d'utilisateurs appartenant à une communauté que l'on souhaite nombreuse. Si on dénote des petites imperfections au niveau de l'interface, comme le fait de devoir lancer manuellement chaque titre d'une playlist, certains décalages dans le tableau d'affichage des résultats d'une recherche si des titres sont trop longs, ou des icônes pas toujours explicites (bien qu'accompagnés d'info-bulles qui le sont suffisamment), il y a plutôt de quoi être impressionné par les moult fonctions proposées qui permettent d'avoir une véritable interaction "sociale", et ce à un niveau plus avancé pour le moment que Deezer. Si l'on peut bien sûr créer son compte, avec un profil détaillé et gérer ses playlists, on peut aussi proposer à ses amis des morceaux qui se rapprochent de leur goûts, et inversement. De plus, les exports ne se résument pas à un code html à diffuser sur son blog, mais aussi à des widgets pour Facebook, MySpace, etc.

La qualité sonore est aussi d'une façon générale meilleure que sur Deezer, peut-être parce que l'encodage n'est pas effectué par les utilisateurs... D'ailleurs, le passage à L'Ogg est sérieusement envisagé, de quoi laisser envisager un net progrès pour les oreilles sensibles !

Pourtant, si l'on en croit beaucoup d'avis d'utilisateurs depuis hier, Jiwa n'est pas si terrible... Evidemment, ces avis se limitent bien souvent à des critiques liées à la bibliothèque pour l'instant pauvre, ou tout simplement une histoire de goût lié à l'interface et ses couleurs. Oui, forcément, il n'y a rien à redire sur des histoires de goûts et de couleurs et pour une utilisation quotidienne, Jiwa ne fait pour le moment pas le poids, la faute à un catalogue plutôt maigre malgré un accord passé avec Universal dès son lancement. Moi-même, je continuerai d'utiliser pour l'instant Deezer. Mais d'ici quelques mois, la donne aura probablement changé, et l'on pourra sérieusement comparer Jiwa et ses concurrents en terme de contenu. En attendant, seule le contenant mérite un avis, et celui-ci est comme vous avez pu le lire selon moi très positif !

Laissons donc le temps à Jiwa de s'instaurer, en espérant que son système de revenus basé sur la publicité soit suffisant pour une telle entreprise, et surveillons son évolution de près !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tony 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines