Magazine

Du relativisme culturel comme Alibi...à un vide diplomatique envers la Chine

Publié le 14 mars 2008 par Oldchaps
Du relativisme culturel comme Alibi...à un vide diplomatique envers la ChineLe Tibet a été annexé voilà bien longtemps par la Chine, des moines viennent d'être tués à Lhassa. Notre ministre Bernard Kouchner a déclaré "Nous avons demandé très clairement que le respect des droits de l'Homme soit assuré". L'UE après délibération "demande de la retenue, et demande que les personnes arrêtées manifestant pour le Tibet (...) soient relâchées" Que du bonheur, cela transpire l'esprit Munichois destiné selon la sempiternelle formule à préserver les intérêts Français en Chine...rien de neuf donc dans la diplomatie française concernant la chine depuis bien longtemps. Entre temps La Chine est devenue une puissance importante, il est donc de moins en moins probable que l'UE, la France ou les US ne lèvent le petit pour de pauvres moines en mal de libertés. Ce pays, mais surtout les intérêts économiques qu'il représente tant pour les USA que pour l'Europe est stratégique pour notre développement à court terme. Mais à court terme seulement car la surenchère technologique et économique que livre la Chine sur le terrain capitaliste Anglo-Saxon de l'europe et des USA ne peut qu'accélérer la chute de ses anciennes puissances. Le relativisme culturel est présenté désormais comme une justification aux atermoiements que nous pourrions avoir au sujet des droits de l'Homme en général et en chine et au Tibet en particulier. Un espèce de relativisme des droits des hommes est en train de prendre forme  sous nos yeux pour le plus grands bonheur de apôtres du libre échangisme international. Ce relativisme droit-de-l'hommien reprend les arguments propres au relativisme culturel...ce n'est pas parce que les enfants ne travaillent pas ici qu'ils ne doivent pas travailler ailleurs...où cela s'est d'ailleurs toujours fait... Il ne faut pas confondre les droits de l'homme qui sont un "idéal de société" au sens psychalanytique du terme et quel que soit l'endroit, le continent, ou le peuple concerné au "ça de la société" l'état dans lequel elle se trouve à un moment donné. La réalité se trouve évidemment dans le "moi de cette société" un interstice entre les deux notions précédentes. Si nous Français, pays riche, et qui avons une responsabilité morale sur ce sujet ne marquont pas le coup sur ce sujet aussi grave, alors que défendons nous au juste ? Nous ne défendons plus grands chose à vrai dire tellement les contrats font figure d'arguments massue faisant taire tout voie discordante. Alors comme Georges Clooney, Steven Spielberg, Mia Farrow et Bjork, ne laissons pas la mémoire des victimes Tibétaines souillées par les mensonges étatiques de l'agence de presse Chine nouvelle qui déclare ce soir: "Le gouvernement de la région autonome du Tibet déclare vendredi avoir assez de preuves démontrant que les récents sabotages à Lhassa ont été organisés, préparés et conçus par la clique du dalaï-lama" "Leur cas sera traité conformément à la loi"    Une vidéo de Bjork ti_bug_fck Nous pouvons tout de même obtenir ce joli tee-shirt anti-Jo à Beijing sur le site de RSF ici afin d'arborer au moins symboliquement le refus de cette barbarie d'état. Nous sommes bien dans la non-violence propre au boudhisme de ce tout petit pays qui n'arrive pas à enseigner son message pourtant universel.                 Un joli logo

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oldchaps 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte