Magazine Côté Femmes

Le but de l’art est-il d’être regardé ?

Publié le 13 mars 2008 par Rossana De Sordi

Mcqueen_2 Celui de la mode d’être portée ? Deux interrogations de notre siècle, intimement liées et essentielles pour notre propos. Tout comme l’art, la mode est déstabilisée par la remise en cause de certains principes esthétiques fondamentaux et se pare des subterfuges tels que l’originalité, la rébellion, la séduction, l’agressivité même, qui sont d’un ordre bien plus important que sa fonction première qui est prosaïquement celle de vêtir. En ce sens, le travail des frères Chapman et d’Alexander Mac Queen exprime une contemporanéité qui passe par une même provocation. Une violence pornographique qui fascine et séduit les fantasmes d’un public d’avant-garde qui semble reconnaître en elle l’expression et des douleurs et des aberrations de notre siècle.

« Art & mode » Valérie de Givry

Chapman_3

L’art doit être beau et agréable pour être regardé ? La mode existe simplement pour être portée ? Peut-on s’en servir de la mode pour s’exprimer ou montrer les angoisses de notre époque ? 

PS : Quand j’ai commencé mon blog, j’ai voulu faire une réflexion sur les rapports « Mode et Art ». A l’époque je ne maîtrisais pas bien Internet et je n’ai pas réussi à insérer toutes les images. Comme le sujet est toujours d’actualité, je remets la note comme j’aurais voulu faire à l’époque.

Photo de gauche: Alexander Mc Queen hiver

1996/1997

Photo de droite: Dinos et Jake Chapman

"To be Titled" 1997

English Version

Is Art meant to be looked at ? 

Is Fashion meant to be worn ? Both questions closely inter-related and central to our thoughts on the matter are no doubt those of this century. 

As has Art, Fashion has been shaken up and turned upside down by  the questioning of some of its fundamental aesthetic principles, thus taking on subterfuges such as originality, rebellion, seduction and even aggressivity, which are so much more significant than its initial purpose, basically that of dressing. From this standpoint, both the Chapman brothers' and Alexander Mac Queen's work strike a contemporary note which uses provocation in both instances. This transpires as a pornographic violence fascinating and seducing the fantasies of an avant-garde public, which,as such,  seems to recognize the expression of both pains and aberrations of our century.

''Art and fashion'' Valérie de Givry

Should Art be beautiful and pleasant to be looked at ? Should Fashion's prime and only purpose be to be worn ? Can Fashion be used to express or to show the anxieties of our time ?

PS : When I started my blog, I intended to insert a piece on the relationship between Fashion and Art. At the time unfortunately, I was not familiar with Internet and its ways and was therefore unable to insert all the pictures. As the subject is still very much front page, I am posting it as I would have like to see it at the time.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Il fait bon être un chachat...

    fait être chachat...

    ... je vous l'dis! :envieuse: Voilà, ce qu'elle fait quand je suis débordée de travail... Elle ronfle, se déroule, ronronne, mioumioute et s'amuse avec mes... Lire la suite

    Par  Maroual
    CÔTÉ FEMMES
  • Il est arrivé................

    Aujourd'hui j'ai suivi mon cours de Cuisine avec Francine et nous avons réalisés des Keftés de boeuf avec une bonne salade et des bricks avec la farce restante... Lire la suite

    Par  Céline Baussan
    CÔTÉ FEMMES, CUISINE, RECETTES
  • Il est 01h27...

    28 mars 2008 Il est 01h27... ... et je profite d'une micro pause dans mon planning super overbooké (ouais c'est la faute à Soso, elle m'accapare sur meuhseuneu... Lire la suite

    Par  Maroual
    CÔTÉ FEMMES
  • Il est en forme

    Rassurez-vous, le Haricot est en forme. On peut même dire qu'il a le vent en poupe. Il se dandine debout de mieux en mieux (et il se lève dans son parc,... Lire la suite

    Par  Syven
    BÉBÉ, CÔTÉ FEMMES, ENFANTS, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Il en faut peu pour être heureux

    et pourtant c’est une femelle si si je vous jure Lire la suite

    Par  Ichigo Fraize
    CÔTÉ FEMMES, CUISINE, RECETTES
  • L'avortement est-il un assasinat ?

    La Cour Suprême des Etats-Unis a refusé de les reconnaître comme des “personnes” légales. Tenant compte de cela, ces êtres humains ne pouvaient faire valoir ni... Lire la suite

    Par  Osmose
    CÔTÉ FEMMES, SOCIÉTÉ
  • Faut-il être maso ?

    Faut-il être maso pour tenir un blog ? En ce samedi matin ensoleillé, je me pose soudain la question. Evidemment, la teneur d’un blog dépend de la personnalité... Lire la suite

    Par  Daniel Valdenaire
    LIVRES, A CLASSER

A propos de l’auteur


Rossana De Sordi 189 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte