Magazine Internet

Les 15 premiers jours avec mon MBP

Publié le 14 mars 2008 par Benoit Descary @bdescary

<>

Si vous suivez ce blogue, vous savez sans doute que récemment je suis passé au Mac. Il y a quinze jours, j’ai fait l’acquisition d’un MacBook Pro. Comme je suis un utilisateur de longue date de l’univers Windows, j’anticipais tout de même quelques difficultés de transitions vers le Mac OS X.

Les 15 premiers jours avec mon MBP

Et bien non, rien. En fait si, j’ai eu quelques difficultés, mais elles sont toutes liées à de vieilles habitudes Windowsiennes. Par exemple, comme je fais beaucoup de présentations devant des groupes, j’utilise évidemment un projecteur. Sous Windows vous branchez votre portable au projecteur et vous appuyez sur FN + F5. Sur mon Mac, je ne trouvais pas la touche pour faire basculer l’affichage de mon portable vers mon projecteur. Après quelques minutes de recherche, je m’aperçois qu’il n’y a pas de touche. Il faut tout simplement brancher son Mac au projecteur, c’est tout.

Ce n’est là qu’un exemple de la simplicité du système d’opération du Mac. À mon avis, la principale difficulté de passer au Mac est surtout liée à la complexité des fonctionnalités de Windows. Il faut en quelque sorte arrêter les automatismes que nous avons développés sous Windows. Ici tout est plus convivial. Prenez par exemple, la recherche d’un fichier sur un Mac. L’engin de recherche intégré au Mac est hyper performant, rien à voir avec ce que vous avez sur XP ou Vista.

Les 15 premiers jours avec mon MBP

De plus, il est possible de créer des dossiers intelligents qui sont en quelque sorte des sauvegardes de recherche. Vous pouvez aussi rapidement retrouver un fichier tout simplement en utilisant la navigation Cover Flow et l’application Quick Look qui permet d’afficher rapidement un fichier sans l’ouvrir.

Pour des raisons strictement professionnelles, j’ai installé Windows XP sur mon MBP. J’ai choisi une installation combo. C’est-à-dire que j’ai installé XP depuis Boot Camp, puis j’ai installé VMWare Fusion pour utiliser Windows en virtualisation sous Mac OS X. Après 15 jours d’utilisation et plusieurs longues présentations où j’utilisais à la fois Mac OS et Windows, je dois dire, le tout est extrêmement stable.

Les 15 premiers jours avec mon MBP

Au bureau, le MBP est aussi performant que lorsque je fais des présentations. Ainsi, j’ai découvert par hasard qu’en branchant un écran à mon MBP, j’obtenais un deuxième espace de travail. Hé oui, découverte anodine, mais je suis complètement nul en ce qui concerne le Mac. Donc, sur l’écran de mon portable, j’ai l’espace OS X et sur mon 2e écran, j’ai Windows ou toute autre application Mac.

Merci à Laurent et Richard qui m’ont aidé à confirmer ce choix et à Jean-François pour ses inputs concernant l’application Mail. De plus, l’un des lecteurs de ce blogue, dadou3x m’a suggéré un excellent site pour apprendre comment utiliser un Mac. Ce site se nomme tout simplement debutersurmac.com. Si comme moi vous pensez passer au Mac, mais que vous avez quelques craintes concernant la transition, ne vous en faites pas et foncez. Vous ne regrettez pas, ce sera probablement l’un des meilleur choix technologique que vous aurez fait au cours des dernières années.
Benoit Descary

fusion, , , mbp, os x, osx, vm ware fusion

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benoit Descary 14292 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazines