Magazine Médias

Quand sarkozy balance entre le pen et de gaulle…

Publié le 17 avril 2012 par Legraoully

C’est la dernière invention des caciques du clan Sarkozy :  il y aurait une France honteuse qui n’oserait pas dire aux sondeurs qu’elle vote pour le petit Nicolas. On en est à ce point de désespérance du côté de l’UMP qu’on invente de fumeuses théories auxquelles se rattacher pour ne pas se pendre d’ores et déjà avec sa Rolex ou son collier Boucheron.

Faut-il avoir une opinion bien médiocre de son candidat pour penser que les électeurs auraient honte de voter pour lui ! Faut-il croire que les idées qu’il porte sont suffisamment infamantes pour croire qu’il en devient infréquentable…

QUAND SARKOZY BALANCE ENTRE LE PEN ET DE GAULLE…Pendant longtemps, ce discours était celui du seul Front National qui estimait, et parfois les résultats l’ont confirmé, que les sondeurs avaient du mal à appréhender le voter extrémiste. Et que nous dit l’UMP aujourd’hui :que le vote Sarkozy deviendrait aussi honteux que le vote Le Pen ! Invraisemblable ! Incroyable aveu de la dérive du parti présidentiel vers une idéologie  pestilentielle ? auquel cas ils auront peut-être raison et on sera surpris de voir Sarkozy en tête dimanche.

Autre belle chimère : la France silencieuse auquel Sarkozy a fait appel dimanche ; une chimère toute droite sortie de l’esprit de Patrick Buisson , ex-journaliste de Minute, du Crapouillot ou de Valeurs actuelles avant de terminer presque logiquement chez LCI…Cette France silencieuse de 2012 est un peu le pendant de la France qui se lève tôt de 2007, et au vue du mépris qu’il a  affiché pour elle pendant 5 ans , favorisant dès son arrivée au pouvoir la France des rentiers qui n’a même pas besoin de se lever pour s’enrichir, il est plutôt culotté pour Sarkozy de la convoquer à son chevet . Les plus anciens se souviendront aussi de la France silencieuse se dressant contre les révolutionnaires de mai 68 et les tentatives désespérantes et désespérées d’agiter l’épouvantail d’un hypothétique chaos qui naîtrait d’une élection de François Hollande fait aussi référence à cet épisode glorieux de la France réactionnaire.

Sauf que nous sommes en 2012 ; et je veux croire qu’une majorité de français saura exprimer dans les urnes autre chose que de la peur. Et peut-être même un peu d’espoir en une nouvelle justice sociale.

Vidéo virale par ebuzzing

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire