Magazine

Faut quand même que j’vous dise…

Publié le 15 mars 2008 par Suzy S

Mon dernier en date, Vincent, m’a dit en me larguant : “De toute façon avec toi, on ne peut pas construire d’avenir, t’es froide comme un frigo vide…”

Autant vous dire que ça m’a grave turlupiné c’t'affaire… Un frigo vide… Pourquoi vide ? J’ai pas pensé à lui servir une bière ? Froide… Oui bon là, je ne peux pas le nier. Mais vide… Et puis comment lui, monsieur psycho-sérieux,  a-t-il bien pu avoir une telle imagination dans l’art de la comparaison ? En fait, c’est ça qui m’a le plus travaillé… Comment Vincent “Je suis un homme d’affaire sérieux avec un tas de responsabilités qui cherche une femme pas trop envahissante” a-t-il bien pu avoir une pointe d’humour dans son existence ?!

Non parce que quand même, dans le genre rock imperturbable qui ne sourit jamais et ne s’offre pas un seul moment de pur amusement (et rarement de sexe… nickel !), il est franchement imbattable. C’est d’ailleurs ce que j’aimais chez lui. J’étais loin d’imaginer qu’il avait en revanche, un besoin fou d’exhibition guimauve à la “je te tiens la main et te fais des bisous dans le cou devant tout le monde”… Bref. Vu mon caractère, ça ne pouvait donc vraiment pas marcher entre nous.

Pour en revenir au frigo vide, car c’est de ça dont je voulais vous parler, j’ai mené ma petite enquête. Cette expression ne pouvait pas être de lui. J’ai donc questionné les potes (les siens), sa bibliothèque, sa playlist. Et j’ai trouvé ! Même que c’était sur les CD qu’il m’a laissé le con !

Pamela Peacemaker… Pas très connue, pas assez à mon gout.  Ne pas connaitre Pamela Peacemaker est une grave lacune, la preuve : On ne connait pas les “phrases qui tuent” lors d’une rupture. Parce que quand même, “t’es froide comme un frigo vide”, ça tue ! Enfin… Ca tue une fille normale. Moi ça m’a d’abord laissée perplexe, puis ça m’a fait rire, et enfin ça a attisé ma curiosité. Mais revenons-en à la fameuse chanson de Pamela : Gentille.
Alors je ne sais pas s’il a pris volontairement un bout de cette chanson parce qu’elle lui fait penser à moi mais si c’est le cas, bah mes gens, c’est pas glorieux. Quoi que… Dans le fond, j’aime bien. Suis-je normale ?

Un jour je serais gentille
Ronce épineuse
Froide comme un frigo vide
Une vraie salop’rie que j’suis
Tout pour mal faire
Langue de vipère
Vas-y que j’t'écrase tes doigts par terre
Vas-y que j’prie pour qu’t'ais pas d’la haine
La méchanc’té chez moi c’est inné
J’ai qu’à m’laisser aller et hop
J’ai ça dans l’sang c’est génital
Mon père c’est Satan
Et ma mère ben c’est ma mère
Elle est pas connue
Un jour je serais gentille
J’s’rai comme un baba au rhum
Liquoreuse que j’s’rai un vrai poème
Une belle glace à la gentilly
Un jour je serai gentille  

Articles relatifs


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Suzy S 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte