Magazine Insolite

Premier tour du monde en avion solaire

Publié le 13 mars 2008 par Namiride

En Savoie, une PME française, Lisa Airplanes, est en train de mettre au point l’”Hy-Bird”, un avion fonctionnant aux énergies renouvelables, notamment solaire, qui pourrait être le premier biplace “propre” à effectuer un tour du monde en 2009.

La presse helvétique a présenté Lisa Airplanes comme la concurrente directe du Suisse Bertrand Piccard, dont l’avion solaire “Solar Impulse” réalisera son premier vol à l’automne 2008 suivi d’un tour du monde trois ans plus tard.

“Il existe une sorte de compétition avec Bertrand Piccard. On a envie d’être les premiers”, reconnaît le président du directoire de Lisa Airplanes, Erick Herzberger, un ingénieur fan de planeurs, cofondateur de la PME.

“L’avion de Piccard est un prototype fonctionnant 100% à l’énergie solaire qui vise à nourrir la recherche fondamentale. On encourage ce type de projet dans le contexte du réchauffement climatique, mais nous avons également un but commercial”, souligne-t-il.

De dimension bien moindre que l’avion de l’Helvétique, le Hy-Bird est un biplace fonctionnant au solaire mais aussi à l’hydrogène, explique Vanessa Troillard, responsable du projet.

Il comporte des cellules photovoltaïques apposées sur les ailes et l’empennage, qui fourniront l’énergie nécessaire au décollage, ainsi qu’une pile à combustible alimentée à l’hydrogène pour le vol, le tout propulsé par un moteur électrique.

Le prototype de l’Hy-Bird est en cours de réalisation dans les ateliers de la PME situés dans le technopôle Savoie-Technolac au Bourget-du-Lac (Savoie).

Le premier vol d’un appareil équipé “d’un moteur électrique et des cellules photovoltaïques” est prévu “fin 2008″ et le tour du monde avec le modèle final aux alentours de “l’automne 2009″, précise Mme Troillard.

“On rentre dans une phase industrielle mais en même temps on garde l’aspect d’un +projet aventure+ avec le sentiment de contribuer à l’aviation du futur”, souligne son collègue Benoît Senellart.

Pour M. Herzberger, qui manque encore de partenaires financiers pour ce tour du monde évalué à 6 millions d’euros, il s’agit d’”un coup de poker, mais à partir du moment où on fait rêver des gens, ça devient possible”.

Contactée par la jeune équipe de la PME française, la star hollywoodienne Leonardo Di Caprio a déjà parlé de l’avion dans son documentaire “la onzième heure”, en le présentant comme l’une des solutions pour lutter contre le réchauffement climatique.

Le projet suscite la curiosité voire la crainte de certains concurrents ou de grands noms de l’aéronautique, dont les responsables se pressent au stand de Lisa Airplanes dans les salons professionnels, assure M. Herzberger.

A l’horizon 2012, Lisa Airplanes espère lancer la commercialisation de l’Hy-Bird, qui aura la particularité de pouvoir atterrir et décoller sur la neige, l’eau et le sol, à l’instar du premier modèle d’ULM créé et commercialisé par la PME, l’Akoya.

Un client russe a déjà manifesté son intérêt pour l’Hy-Bird qui sera vendu 600.000 euros. (AFP)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Namiride 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine