Magazine Europe

Les municipales en france: remettre des "Rolex" à l'heure...

Publié le 16 mars 2008 par Danielriot - Www.relatio-Europe.com
L'editorial de Daniel RIOT pour Relatio
Le second tour n’a pas compensé le premier. Bien au contraire. La fessé donnée ce dimanche est encore plus forte que dimanche dernier. Et les responsables du gouvernement et de l’UMP ont bien tort de pratiquer une détestable langue de bois en mettant en relief l’abstention (trop forte, il est vrai), les « enjeux locaux » (bien réels heureusement) et les mécanismes « classiques » de « rééquilibrage ». Sarkozy a d’ailleurs été le premier à souligner les « enjeux politiques » des municipales avant d’accepter de se faire discret : le « handicap Sarko » se chiffre entre 10 et 15 % dans les villes grandes et moyennes. Ce « handicap Sarkozy » a même été lourd dans les villes sauvées (de justesse) comme Marseille Ce « handicap Sarko » a même été net dans les cantonales, bien trop sous-estimées dans les média et par les analystes politiques. Le PS s’en trouve renforcé, entre 53 et 54 % (sous réserve de confirmation).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :