Magazine Sport

On remballe !

Publié le 17 mars 2008 par Pascal Boutreau

Me revoilà. Désolé, beaucoup de choses à faire en ce moment. Entre mes entraînements, mon bouquin à écrire, le taf, apprendre le slovaque et quelques activités de loisirs, les journées sont chargées... Bref. Dans les commentaires de la news précédente, Papa Koala se demandait quelle était la définition de "triathlète". Xav y a apporté une première réponse que je trouve très juste. Je vous invite à aller la lire et à ne pas hésiter à la commenter (je rappelle que ce blog se veut aussi un lieu d'échanges... si possible courtois et constructifs...).

Un mot aussi pour saluer l'exemplaire détermination de triple Kouk, alias Benjamin Landier, brillant triathlète spécialite des longs efforts et victime il y a quelques semaines d'un accident de moto qui l'a privé d'une partie d'un pied. Quelle ne fut pas surprise samedi en l'appelant de l'entendre me répondre... sur son VTT. Incroyable ! Plus d'un mois d'avance sur les pronostics. Malgré la douleur, Benj' est reparti dans son "combat", bien décidé à aller chercher désormais en handisports les sensations inhérentes et enivrantes du sport de haut niveau. Benj', rendez-vous le 22 juin sur la plage de départ de Nice, et bien sûr à l'arrivée, si bien sûr tu n'es pas déjà sous la douche quand j'arriverai...

Dans la série petite pensée qui me passe par la tête, quel numéro de faux cul de Gérard Holz hier dans Stade 2 avec Philippe Lucas ! Sur ce coup-là, il mérite l'Oscar, le César, le Molière, le Monica Levinsky et tout ce qui existe comme récompense pour le plus beau "suceur d'or" de l'année... Comment est-ce possible d'être aussi carpette ? Quand Lucas et sa grande gueule met un tacle aux médias coupables selon lui d'être trop méchants avec lui (le pauvre), l'autre nain ne peut s'empêcher de commenter d'un "pas nous à Stade 2". Aucune contradiction aux propos la plupart mensongers, pas du tout objectifs et parfois diffamatoires de l'ex entraîneur de Manaudou. Seul Alexandre Boyon a essayé de nuancer. Franchement Gégé, t'as pas honte ?

Pour finir ces brèves, un grand bravissima à Mademoiselle Mélanie, auteur d'un magnifique but lors du 13e succès en autant de rencontres des Chouettes d'Issy-les-Moulineaux. Contrôle de la poitrine (et pas de la main comme d'aucun l'insinue à la place de féliciter...) et reprise du droit sous la barre qui libère l'équipe toujours en tête et donc toujours en course pour la montée en D3. Chapeau Mel :D

..............................................................................................

L3073038
ça y est, on range les skis ! Les saisons de ski alpin, de ski de fond, de snow etc se sont en effet achevées ce week-end. Et de quelle manière ! Vincent Vittoz, dont vous connaissez tout le respect que je lui porte, a en effet remporté la finale de la Coupe du monde. Après un magnifique effort samedi en style classique qui n'est pourtant pas son fort, Toz a parfaitement contrôlé la poursuite du dimanche (15 km en style libre... c'est le skating) pour aller chercher sa septième victoire en Coupe du monde, mais sa première d'une saison où il a accumulé pas mal de pépins physiques.

L3073018
A 32 ans, Vincent a encore deux ou trois années devant lui pour aller chercher de gros résultats. Champion du monde de poursuite en 2005 (sous mes yeux embués), le leader tricolore n'est plus seul aujourd'hui à porter haut les couleurs françaises. Cette saison, pendant que le magicien Toz galérait entre grippes et gastros, Emmanuel Jonnier et Jean-Marc Gaillard ont eux aussi réussi à remporter une Coupe du monde. Pour avoir aussi eu la chance de vivre sur place un moment que le ski de fond français n'oubliera jamais, lors de la victoire du relais à La Clusaz (ce jour-là, tout le monde pleurait, y compris tous les montagnards bourrus... et dieu sait que c'était beau), on peut espérer que ce jour ne restera pas unique.

L3070438
Pour le reste de l'actu ski, dommage pour Jean-Baptiste Grange, qui a quatre portes de l'arrivée du slalom a commis la fatale erreur qui le prive sans doute du globe de cristal de la spécialité. Mais à seulement 24 ans, il devrait faire à nouveau parler de lui dans les saisons à venir. Idem pour Jason Lamy-Chappuis en combiné nordique. Même constat aussi pour les sauteurs à skis, David Lazzaroni et Emmanuel Chedal. A la rue complet depuis des années, les sauteurs français ont réussi une très belle saison qui laisse pas mal d'espoirs pour les prochains hivers. Plusieurs fois dans le top 10, réguliers en finale, ils semblent boostés par la présence de l'entraîneur finlandais arrivé il y a deux ans. Pourvu que ça dure ! Et un mot pour souligner la grandeur de ces sauteurs. Ce week-end avait lieu une épreuve de vol à ski, à Planica, en Slovénie. Les mecs, pour les meilleurs retombent à 230 m ! Imaginez un peu un vol d'une longueur de près deux terrains de foot et demi et la violence de l'impact à la réception, à plus de 110km/h sur deux planches. Respect total. 

320058342
Belle saison aussi des snowboarders et des skieurs acro. Matthieu Bozzetto, Ophélie David, Xavier Delerue ou encore Pierre Vaultier ont obtenu de nombreux succès qui les ont propulsés au top de la hiérarchie mondiale. En biathlon, Sandrine Bailly a comme souvent craqué sous la pression d'un grand rendez-vous et devra se contenter de la deuxième place du général, performance néanmoins tout à fait remarquable. A suivre dans les années à venir la jeune Marie-Laure Brunet, encore juniors, et chez les hommes, Simon Fourcade, le protégé de Raphaël Poirée, qui dispose lui aussi d'un gros potentiel.

Et pour la photo, ben j'avais juste envie de vous montrer l'Américaine Lindsay Vonn, victorieuse du classement général de la Coupe du monde. Pas mal, non ?

...............................................................................................

Ironman_logo
Vendredi

Course à pied : 1 h 30footing allure cool

Natation : 2600 m (100 souple ; 900 pull (200 resp. 3, 5 temps ; 100 accéléré) ; 12 x 100 rapide récup 15'' (4 nc, 4 plaquettes-pull, 4 plaquettes seules ) ; 600 plaquettes-pull)

Samedi

Vélo : 2 heures Longchamp

On peut parfois être très con... Au départ, cette petite séance devait juste servir à tourner les jambes tranquillou histoire d'occuper le temps entre les deux manches du slalom de Bormio où Grange jouait la Coupe du monde. Et puis voilà, un peloton qui vous double avec quelques Meudonnais dans le paquet et hop, on s'accroche et c'est parti pour plusieurs tours à fond les gamelles à plus de 40 de moyenne... A l'arrivée deux heures très intenses partagées avec quelques camarades (Tic, Clyde, Copsté)

23264495_2
Natation : Meeting Anne Pinon

Et voilà, première compèt de natation de ma vie. L'idée était de compléter l'équipe 2 de Meudon sur ce meeting Anne Pinon, épreuve de natation réservée aux triathlètes et organisée par le club d'Issy. Les épreuves au programme sont un 400, un 200 à nager simultanément à 3 (départ dans l'eau, moyenne des trois temps), un 4x50 brasse, un 8x50 4 nages et un 8x100. J'ai donc hérité du 200, d'un 50 m dos et donc du 100m. Intérêt perso de cette course : avoir une idée de ce que je vaux sur des distances aussi courtes qui ne sont vraiment pas ma tasse de thé puisque je préfère largement les efforts longs voire très longs. Verdict : 3'11'' sur le 200 ; 51'' sur le 50 dos et 1'23'' sur le 100. Très honnêtement, même si Phelps a encore un peu de marge, je ne suis pas mécontent.

Au niveau collectif, la victoire est revenue à Issy. Notre équipe 1 avec nos deux féminines Carole et Dominique accompagnées de Ben, Copsté, Neil, Christophe, Nico et Thomas, a pris une belle 7e place en remportant notamment, comme l'an dernier, le relais 4x50 brasse. Et notre équipe 2 (Nanouk, JR, Zarma, Greg, Jimi, Rascal, Bertrand et moi) a fait ce qu'elle a pu et finit 16e... sur 21.

Merci au club d'Issy-les-Moulineaux pour l'organisation de ce rendez-vous bien sympa. 

Dimanche

Repos : Les bronches étant sérieusement prises, il était plus raisonnable de rester sous la couette plutôt que d'aller rouler....

Bilan de la semaine : 14 h 40 d'entraînement (2 h 40 natation ; 8 h 25 de vélo et 3 h 35' de course à pied)

6400 m de natation ; 227 km de vélo ; 41 km de course à pied. Belle semaine après une semaine perturbée par une grosse crève. Gros effort sur le vélo qui aurait même pu être encore plus important sans cette crève qui ne me lâche pas depuis quinze jours.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Boutreau 1581 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine