Magazine Humeur

Michel Drucker au secours de la Belgique de papa

Publié le 17 mars 2008 par François Collette

Moi qui ne porte aucun intérêt aux émissions de variétés, je me suis obligé à regarder « Tenue de soirée » en direct de Bruxelles, samedi soir sur France 2, avec aux commandes l’inoxydable Michel Drucker, sa pommade, son art de parler de lui et ses mémorables dithyrambes sur les invités. Mon unique motivation était de voir comment l’indétrônable dinosaure du PAF allait présenter Bruxelles, phare de la Belgique de papa, au bon peuple de France et de Belgique puisque l’émission était retransmise par la première chaîne de la RTBF. Pour faire sérieux, sachant que la plupart des Français ne connaissent pas grand chose de leur petite voisine, on avait adjoint au Seigneur du plateau une sémillante et intellectuelle petite assistante belge. 

Cette émission venait évidemment bien à point à un moment où l’image de la Belgique est ternie à l’étranger par des nains politiques censés gouverner le pays mais qui s’entredéchirent depuis des mois. Il serait naïf de croire qu’il s’agit d’une coïncidence, c’est à coup sûr une initiative politique en vue de redorer le blason d’une certaine Belgique au départ de sa capitale. Une Belgique francophone où seraient évoquées dans un grand raoût la Monarchie et les gloires nationales de la culture et du sport qui « ont porté haut les couleurs de la Belgique ». 

Clamer à plusieurs reprises devant un public « Starac » que la Grand-place de Bruxelles est magnifique voir sublime, citer en litanie le nom des gens célèbres à l’étranger un peu comme on récite le nom des morts pour la patrie devant leur monument le 11 novembre, ne quasi présenter sur le plateau que des artistes francophones (sauf Arno) qui ont fait leur temps ou tout simplement des hasbeen sommés de faire coucou à maman assise dans le public et, cerise sur le gâteau clôturer l’émission par un numéro d’aristos-bourgeois au son de la Brabançonne, était-ce la meilleure manière de donner une image actuelle et moderne de la Belgique et des Francophones de ce pays déchiré ? Pour moi, sans aucun doute, c’est non.

Je ne suis même pas déçu car je ne m’attendais pas à autre chose. Je me suis seulement bien marré de voir tous ces ringards avant de sombrer dans l’ennui jusqu’au générique de fin de partie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


François Collette 246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines