Magazine Politique

Législatives – #UMP :”Ensemble, choisissons la France” raciste de Nicolas Sarkozy ?

Publié le 10 mai 2012 par Menye Alain
François Hollande et Jean-Pierre Bel, président du Sénat. (Paris 10-05-2012)

François Hollande et Jean-Pierre Bel, président du Sénat. (Paris le 10-05-2012)

Le Roi est mort, vive le Roi. L’après-présidentielle n’a pas changé le parti encore au pouvoir pour 5 jours. L’UMP, en vue des prochaines législatives poursuit sans vergogne dans la fange raciste. Même Pétain n’avait pas mis autant d’entrain alors qu’il savait que les autorités allemandes nazies le protégeaient. De quoi a peur l’UMP ? Simplement de perdre le pouvoir et par conséquent, il fait dans la peur, ne dérogeant pas à la règle de son ancien chef, Nicolas sarkozy, pourtant battu.

“Ensemble, choisissons la France” serait le slogan de campagne de l’UMP pour les législatives. La course derrière le Front national (FN) qui n’a porté aucun fruit se poursuit donc. On peut donc affirmer qu’il n’y a plus personne qui tient le gouvernail d’étambot. Le bateau tangue est c’est tant mieux. Vous remarquerez que Nicolas Sarkozy ne s’est pas rendu ce matin aux jardins du Luxembourg pour la commémoration de l’Esclavage. A vous de juger. L’année passée, des policiers qui se plaignent aujourd’hui, avaient arrêté la Brigade anti-négrophobie. La présence de Nicolas Sarkozy aux jardins du Luxembourg, n’avait qu’un but électoraliste et son mépris de la mémoire de l’esclavage vient de se révéler au grand jour. Avis aux nègres de maison qui votent pour l’UMP. Passons

Le Secrétaire général de ce parti (UMP) qui n’a plus rien à envier au Front national Jean-François Copé, le prêcheur de haine, a sorti la plus grosse arnaque de ces derniers jours en déclarant:

“Maintenant que la présidentielle a eu lieu, j’invite chacun à l’atterrissage. Il y avait la fête à Tulle. Formidable. Après on a vu notre nouveau président acheter ses corn-flakes au supermarché avant d’aller prendre le Falcon -deux Falcons pardon et je crois qu’il y avait un troisième avion- pour aller à Paris”, ajoutant, ”Après on était en duplex avec le fils de M. Hollande, après on est allé à la Bastille et là qu’est-ce qu’on a vu ? On a vu beaucoup, beaucoup de gens, beaucoup de drapeaux, sauf le drapeau français. Très bien. C’était dimanche soir. On respecte. J’ai salué comme il se doit au nom de l’idée que je me fais de la République le choix des Français”.

Vous avez bien lu. Voilà un quidam qui n’était pas à Bastille et qui ose mentir avec un aplomb diabolique. Regardez la photo en dessous (flèche rouge) et visionnez la vidéo à partir de la 3’12. Vous verrez cette capture d’écran qui prouve le contraire. Oui, il y avait de nombreux drapeaux: camerounais, ivoirien, algérien, de l’UE, espagnol… etc. Et alors ! Faut-il que tout le monde perde ses racines par le bon vouloir des racistes ? On ne peut d’un côté, admettre qu’il y ait un bi-national lambda, accepté ici, et là, un bi-national autre, refusé. Hypocrisie quand tu nous tiens !

Place de la Bastille (6-05-2012)

Place de la Bastille (6-05-2012)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire