Magazine

Internet va-t-il détrôner les mass média traditionnels ?

Publié le 16 mars 2008 par Benjam04
Internet va-t-il détrôner les mass média traditionnels ? Voila la question à laquelle je devait répondre dans le cadre d'un exercice en classe, voici ma réponse. N'hésitez pas à participer au débat en laissant des commentaires.

Internet est par définition, le réseau informatique mondial rendant accessible au public des services comme le courrier électronique et le World Wide Web (le Web). Techniquement, Internet se définit comme le réseau public mondial utilisant le protocole de communication Internet Protocol.

Un « mass media » ou média de masse en Français, est un média qui communique de manière unilatérale en s’adressant à une large audience. Les médias de masse traditionnels sont la télévision, la radio, la presse et l’affichage.

Ainsi Internet est plus qu’un simple média, c’est un réseau permettant de faire transiter des informations par le biais de ses services comme le Web ou encore la télévision à la demande, qui eux sont de vrai médias à part entière. Cependant un service comme le Web qui est devenu du fait de son succès un média de masse ces dernières années contredit un peu la définition du média de masse sur la question d’unilatéralité. En effet le Web dit « 2.0 », se base sur la communauté donc l’échange entre internautes. Cela dit, ce débat a déjà eu lieu et le Web a finalement été accepté comme média de masse.

Internet englobe déjà plusieurs des médias de masse traditionnels, puisque sur ce réseau on diffuse de la télévision via certains fournisseurs d’accès et on peut lire de la presse et écouter la radio sur le web. C’est en ce sens que l’on ne peut pas dire qu’Internet va détrôner les médias de masse traditionnels.

Au vue de sa croissance et des nouveautés technologiques, d’ici quelques années Internet sera le réseau « numéro un » pour diffuser les médias de masse. Alors les questions qui se posent sont les suivantes :
Comment et grâce à quelles nouveautés technologiques Internet va t-il pouvoir diffuser tous les médias de masse traditionnels ?
Et quels vont être les changements radicaux au niveau du marché économique entre fournisseurs d’accès Internet et sociétés de télévision, de presse écrite, de radio ?

Une grande majorité de gens imaginent encore un ordinateur, un navigateur Web et une connexion lorsqu’on leur parle d’Internet. Cette vision très réductrice d’Internet était vraie il y a encore quelques années mais les progrès technologiques actuels et futurs ont et vont de plus en plus contredire cette vision assez bornée.

Le futur d’Internet peut s’évaluer sur trois axes majeurs, le réseau et la connexion, le support et les services.
Au niveau de la connexion actuelle, la majorité des internautes sont connectés en « haut débit » grâce à l’ADSL. Mais d’ici quelques années la fibre optique sera le moyen de connexion le plus répandu. Ce nouveau type de connexion permettra des échanges de données beaucoup plus rapides. A noter que les réseaux sans fils vont aussi fortement se développer dans les foyers mais aussi dans les lieux publics et commerciaux.
La plupart des gens se connectent à Internet depuis un ordinateur de bureau ou portable. Or on voit arriver d’autres supports permettant de naviguer sur Internet tout aussi confortablement comme les téléphones portables avec l’IPhone. D’autres supports moins connus tels que l’E-paper vont bientôt devenir courant.
En recoupant ces deux axes plutôt technologiques, on peut imaginer les services qui verront le jour dans un futur proche. Actuellement, la télévision est accessible sur Internet par le biais de son fournisseur d’accès mais elle commence aussi à être accessible depuis un simple navigateur Web. La radio est elle écoutable depuis un certains temps sur Internet et cela a permit l’éclosion de nombreuses radios. Ainsi l’évolution du coté de la radio parait limitée, on va voir progresser les temps de latence grâce à de plus grandes vitesses de connexion bien sûr mais on peut aussi imaginer d’autre idées réalisables dans un futur plus lointain comme par exemple connecter son autoradio à un réseau Internet urbain. Les journaux et magazines sont déjà téléchargeables ou consultables sur le Web mais la lecture sur un écran LCD reste « pénible » pour de nombreuses personnes. Les scientifiques travaillent sur des E-paper ayant l’aspect et le touché d’un vrai papier. Cela devrait assurer le succès de ce support et on s’imagine déjà acheté « Le Monde » ou « L’Equipe » depuis son canapé en quelques secondes. Au niveau de l’affichage, on est encore loin d’utiliser Internet mais pourquoi pas imaginer de reliés des panneaux (écrans) à Internet pour pouvoir mieux contrôler les campagnes d’affichage de publicités.

L’interactivité possible grâce à Internet risque de révolutionné tous ces médias de masse qui sont très fortement lié à la publicité. Par exemple imaginons-nous regarder la publicité d’un produit sur sa chaîne de télévision préférée depuis Internet. Cette publicité nous aurait été envoyée par un service connaissant notre profil, nos goûts et centres d’intérêts. Le produit nous ayant plu, on pourrait alors appuyer sur une touche nous redirigeant vers un service permettant de commander directement le produit. Ces concepts valent « de l’or » pour les annonceurs…

Tout cela fait bien sûr le bonheur des fournisseurs d’accès Internet qui vont prendre un poids de plus en plus important sur le marché économique. L’apparition de chaîne de télévision orange ou free est imminente. Ce n’est pas pour rien qu’Orange a récemment acheté les droits de la ligue nationale de football. Les chaînes de télévision et les sociétés de production audiovisuelles doivent ainsi rapidement établir des accords avec ces fournisseurs d’accès si elles veulent rester « dans le coup ». Le web est aussi un terrain que les chaînes de télévisions peuvent encore exploiter plus par rapport à ce qui se fait déjà, les programmes principaux sont visibles sur les sites officiels des plus grandes chaînes mais souvent avec une taille d’image trop petite et une qualité médiocre. M6 vient notamment de lancer un nouveau site nommé M6 Replay où la quasi-totalité des programmes de la chaîne seront visibles à tout moment et à partir d’une heure après leur passage en direct sur la chaîne avec une bonne qualité d’image.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par karine07
posté le 17 septembre à 09:57
Signaler un abus

mon gamin qui est en seconde devait faire une dissertation sur ce sujet... internet, c'est l'outil de demain, du futur mais au détriment du bouquin puisqu'on peut à présent télécharger beaucoup sur internet

A propos de l’auteur


Benjam04 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte