Magazine Science

A qui s’adresse ce poème ?

Publié le 17 mars 2008 par Guy Marion
Existe-t-il vraiment une simple équation
Pour tracer la courbe que crée un pistolet
Dont l'un des plombs grossiers se prolongeant en jet
Frappe au coeur un garçon entiché de passions ?
C'est là l'instant précis, faites bien attention,
Où la balistique cesse d'être un projet
Pour devenir cause détruisant son objet.
Les mathématiques ne sont plus abstraction
Car finis à jamais tous les désirs de vie,
Les espoirs prometteurs, les futures envies.
Vingt ans que c'est jeune pour mourir abattu
Bouillonnant d'équations posées de main de maître
Par une âme révoltée et qui n'était pas traître.
Duel, c'est un de trop pour l'esprit qui s'est tu.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guy Marion 246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte