Magazine

Sans la droite nationale, la droite condamnée à l'impuissance

Publié le 18 mars 2008 par Micheljanva

" La révolution conservatrice impossible | Accueil | Fin de crise en Belgique ? "

18 mars 2008

Sans la droite nationale, la droite condamnée à l'impuissance

Jean-François Touzé tire les conséquences du second tour :

"La première est que la gauche et l'extrême gauche, l'une faisant à l'autre la courte échelle et réciproquement, constituent une menace que nous ne devons pas négliger. Je suis de ceux qui pensent que la France et l'Europe ne se relèveraient pas d'une nouvelle expérience socialiste, surtout si elle devait être menée sous le regard vigilant de la LCR.

La deuxième est que l'UMP, comme jadis le RPR, continue de se voiler la face pour ne pas voir que seule la reconnaissance de la droite nationale, de ses propositions, de ses principes et de ses valeurs, est de nature à rendre confiance à son électorat, un électorat si proche du nôtre qu'il lui arrive de se confondre, comme on a pu le voir au printemps dernier. [...]

Pour la droite nationale, une page est tournée. Et rien de ce qui était dans cette page ne se rouvrira."

Michel Janva

Posté le 18 mars 2008 à 08h36 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Politique en France

Commentaires

le dilemne est beaucoup plus simple que cela
ou l'UMP, avec l'apport de la Droite réelle,fait une révolution économique en France, ou ce sera la gauche qui la fera avec les Troskystes et là on aura l'intégration de la France dans un empire économique plus vaste, avec la faillitte des banques et entreprises françaises, et l'intégration de la France dans une économie mondialisée dominée par le capitalisme multinational
le problème: quelle est la position réelle de notre Président?

Rédigé par : xango | 18 mar 2008 08:46:42

@ Xango
Vous commettez, me semble t il, une erreur de perspective.
La révolution économique avec apport de la Droite réelle, permettra à la France de demeurer et de s'enrichir dans l'économie mondialisée, dans laquelle ses grandes entreprises capitalistes multinationales auront leur place, mais aussi ses PME revitaliséées, selon l'exemple allemand espagnol ou italien.
Par contre la révolution faite par la gauche et le trotskisme couperait la France du monde et de l'économie européenne, en ruinant toutes ses entreprises, surtout ses PME, mettant en faillite définitive son Etat, pour en faire une sorte de Chili avant Pinochet, ou une Argentine du krach d'il y a qq années, ou une Yougoslavie titiste.
Entre l'économie ouverte, ou le socialisme, la droite Réelle est par essence du côté de l'initiative individuelle, de la propriété et des libertés.
Sans la Droite réelle, ainsi que le dit justement Jean-françaois TOUZE, comme d'habitude, la fausse droite va réaliser à moitié le programme de la gauche, laquelle est instrumentalisée par le trotskisme.

Rédigé par : Pascal G | 18 mar 2008 11:06:15



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte