Magazine Politique

Les rebelles colombiens des FARC auraient libéré Ingrid Betancourt

Publié le 18 mars 2008 par Loic Charm


Les rebelles colombiens des FARC auraient libéré Ingrid Betancourt si l'armée colombienne n'avait pas mené un raid en Equateur dans lequel le numéro deux de la guérilla a été tué, a affirmé au Chili le mari de l'otage franco-colombienne.
L'opération transfrontalière du 1er mars a été fatale à Raul Reyes et a déclenché une grave crise diplomatique entre la Colombie, l'Equateur et le Venezuela, avec déploiement de troupes aux frontières.

"S'ils ne l'avaient pas tué, elle aurait pu être libérée", a déclaré à la presse Juan Carlos Lecompte, qui doit être reçu mardi par la présidente chilienne Michelle Bachelet.

"Parce que, le 14 ou le 15 mars, ils auraient libéré douze autres otages, et ma femme aurait été parmi eux", a-t-il ajouté.

Raul Reyes était l'un des contacts de la France et d'autres pays qui tentent d'obtenir la libération d'Ingrid Betancourt et des autres "otages politiques" des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loic Charm 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines