Magazine Assurances

Le nucléaire français n’a pas été assez pris en compte dans le plan européen de lutte contre le réchauffement climatique

Publié le 18 mars 2008 par Aurélia Denoual

Dans le cadre de son plan de lutte contre le réchauffement climatique, la Commission européenne a imposé à la France de faire passer la part des énergies renouvelables dans sa consommation énergétique totale à 23% en 2020, contre 10,3 aujourd’hui, alors que Paris souhaite un objectif de 20% pour cette échéance.


Le président Nicolas Sarkozy a estimé à ce sujet, lors d’une conférence de presse tenue à l’issue du sommet de l’Union européenne qui vient de se tenir à Bruxelles, qu’on aurait aimé avoir des objectifs moins ambitieux pour la France, concernant les énergies renouvelables compte tenu du fait qu’on produit moins de gaz à effet de serre que les autres.


Nicolas Sarkozy considère que cet objectif ne couvre pas la réalité du parc nucléaire français, mais il n’envisage pas de contester le compromis de la Commission et qu’il faut continuer sur la voie difficile sur laquelle on s’est engagé.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte