Magazine France

Françoise de Panafieu : La depression post munipales

Publié le 18 mars 2008 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa


Rappelons le contentieux ;)
Dossier Panafieu
il y a fort a parier que cela cache qq chose...


La candidate UMP à Paris passe la main.
Françoise de Panafieu (UMP), candidate malheureuse à la mairie de Paris, a annoncé mardi à l'AFP qu'elle renonçait à la mairie du XVIIe arrondissement qu'elle dirigeait depuis 2001, et proposait pour lui succéder l'UMP Brigitte Kuster, qui fut sa directrice de campagne.
Mme de Panafieu ne se représentera pas non plus pour la présidence du nouveau groupe UMP au Conseil de Paris.

Elle a proposé que Brigitte Kuster, 48 ans, également conseillère régionale d'Ile-de-France, soit "candidate, lors de la réunion du conseil d'arrondissement du 29 mars, à la fonction de maire d'arrondissement". Elle a ainsi confirmé son "souhait de renouveler l'équipe à la tête de la mairie du XVIIe arrondissement".
Mme de Panafieu ne se représentera pas non plus pour la présidence du nouveau groupe UMP au Conseil de Paris.
Elle a proposé que Brigitte Kuster, 48 ans, également conseillère régionale d'Ile-de-France, soit "candidate, lors de la réunion du conseil d'arrondissement du 29 mars, à la fonction de maire d'arrondissement". Elle a ainsi confirmé son "souhait de renouveler l'équipe à la tête de la mairie du XVIIe arrondissement".
"Cette candidature a reçu l'assentiment de la majorité des 29 colistiers présents. Brigitte Kuster devrait faire équipe avec Hervé Benessiano comme premier adjoint", a assuré Mme de Panafieu.
M. Benessiano était le premier adjoint de Mme de Panafieu dans la mandature qui s'achève.
Aux municipales des 9 et 16 mars, les listes dirigées par Mme de Panafieu ont été battues très largement par celles du maire sortant PS Bertrand Delanoë qui a dépassé 57%.
Mme de Panafieu, 59 ans, avait été réélue dans le XVIIe par 52,75% des suffrages contre la socialiste Annick Lepetit.
Elle garde ses mandats parisiens et entend assumer "ses responsabilités au niveau parisien comme au niveau de l'arrondissement dans un esprit de solidarité et de soutien".
"Je crois que la sociologie parisienne change. Il faut savoir mettre en place les nouvelles générations", a encore indiqué à l'AFP Françoise de Panafieu

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :