Magazine Cinéma

[News Cannes 2012] Festival de Cannes : On Rembobine.fr remet ses Palmes !

Par Onrembobine

Dans quelques heures, le jury présidé par Nanni Moretti va rendre son verdict ! Comme vous avez pu le voir, nous avons déployé l’artillerie lourde pour vous faire vivre la fièvre cannoise. Grâce à un dispositif assez énorme je vous l’accorde. À l’heure où le festival se prépare à fermer ses portes, nous, de notre côté, on se prépare à changer de chaine. Merci Télé Festival donc qui nous a permis de suivre les conférences de presse en direct, les divers tapis rouges et autres interviews.

Pour marquer cette clôture, voici un palmarès maison. Un palmarès en forme de best-of, qui n’a pas d’autre prétention que celle de rembobiner, le temps d’un article, cette 65ème édition du plus fameux festival de cinéma de la Voie Lactée.

Palme d’or des films en compétition et sortis également en salles pendant le festival : Sur la Route

Prix d’interprétation féminine (toujours parmi les films en compétition sortis également en salles) : Kara Hayward dans Moonrise Kingdom

Prix d’interprétation masculine (encore et toujours parmi les films en compétition sortis également en salles) : Sam Riley dans Sur la Route

Prix du scénario : Moonrise Kingdom de Wes Anderson

[News Cannes 2012] Festival de Cannes : On Rembobine.fr remet ses Palmes !

Grand Prix : Moonrise Kingdom de Wes Anderson

Palme du type le plus omniprésent sur le tapis rouge : Alec Baldwin (venu cette année à Cannes pour tourner un documentaire sur le Festival de Cannes)

[News Cannes 2012] Festival de Cannes : On Rembobine.fr remet ses Palmes !

Palme du happening le plus nase du festival : José Garcia et Michael Youn au Grand Journal. Les deux acteurs sont venus à Cannes pour faire la promo du film Vive la France, qu’ils sont en train de tourner. Ils sont donc apparus sur le plateau du Grand Journal déguisés en terroristes et ont balancé du taboulé un peu partout, en faisant un max de boucan à l’aide leurs mitraillettes factices. Pas drôle du tout, l’intervention a également eu le mérite de pomper allègrement la démarche de Sacha Baron Cohen, venu lui aussi au Grand Journal pour The Dictator. Bien sûr, inutile de mentionner le côté très « limite » de la chose…

[News Cannes 2012] Festival de Cannes : On Rembobine.fr remet ses Palmes !

Palme de la plus belle « duck face » (ou bouche en cul de poule) : Leïla Bekhti. Le phénomène envahit la toile et plus précisément les réseaux sociaux. Vous savez forcement de quoi il s’agit ! Mais si, voyons ! Vous savez, ces photos où le sujet (il s’agit plus souvent de filles mais les garçons s’y mettent aussi) pose la bouche en cul de poule. Au États-Unis, on appelle ça la « duck face ». Leïla Bekhti est une grande spécialiste de la discipline et n’a pas besoin de se prendre elle-même en photo devant le miroir de sa salle de bain pour adopter la tendance. Présente dans le jury de la sélection Un Certain regard avec Tim Roth (notamment), la belle comédienne sait indéniablement s’y prendre pour attirer les objectif sur sa jolie personne. Glamour au possible, elle n’en rate pas une quand il s’agit de caser une petite « duck face » de derrière les fagots.

[News Cannes 2012] Festival de Cannes : On Rembobine.fr remet ses Palmes !

Palme du boulet : Ils sont nombreux à pouvoir prétendre au titre, mais c’est Gustave Kervern, talonné de près par son acolyte Benoit Delépine qui remporte la Palme. Que ce soit lors du photocall de Killing Them Softly ou lors du tapis rouge le même soir, les deux grolandais se sont illustrés à grand renfort de doigts d’honneur tonitruants. Car le film qu’ils sont venus présenter cette année traite en partie du punk et que c’est punk de chier sur le cinéma américain. Après, il ne faut pas oublier que les vrais punks ne viennent pas du tout à Cannes et que les vrais punks ne se font pas remarquer en se moquant des acteurs en promos quand eux-mêmes sont en promo.  Ridicule et dispensable.

[News Cannes 2012] Festival de Cannes : On Rembobine.fr remet ses Palmes !

Palme du canon : Reese Witherspoon. Là aussi, nombreuses sont les stars qui ont illuminé de leur beauté le tapis rouge au point de rendre jaloux le soleil lui-même. Enceinte et radieuse, la star de Freeway et de Walk the line, venue présenter Mud de Jeff Nichols remporte le prix. Juste comme ça, car on fait ce qu’on veux.

[News Cannes 2012] Festival de Cannes : On Rembobine.fr remet ses Palmes !

Palme du plus beau costume/de la plus belle robe :  Bill Muray. Sans l’ombre d’une hésitation. Bill Muray est génial jusque dans sa façon d’assumer et donc de rendre classe la plus improbable des tenues. Du côté des dames, on va opter pour la tenue de Kirsten Dunst pendant le photocall de Sur la Route. Une robe blanche à la beauté évidemment rehaussée par le curieux futal vert de Kristen Stewart.

[News Cannes 2012] Festival de Cannes : On Rembobine.fr remet ses Palmes !

[News Cannes 2012] Festival de Cannes : On Rembobine.fr remet ses Palmes !

Palme de la rock star venu juste pour se montrer : Sting. Il a attendu le samedi pour défier les photographes, mais l’ex-leader de Police a tenu a venir voir Mud de Jeff Nichols.

Palme de « je suis venu, j’ai vu, j’ai monté les marches, mais en fait je n’avais rien à foutre là » : Lana Del Rey. Qui aurait pu remporter par la même occasion la palme de la « duck face ».

Palme du casting le plus improbable : Holy Motors. Jugez plutôt : Kylie Minogue, Eva Mendes, Denis Lavant… Visiblement, vu les critiques, l’audace a payé.

[News Cannes 2012] Festival de Cannes : On Rembobine.fr remet ses Palmes !

Palme d’or de la rock attitude : Kristen Stewart. Arriver à Cannes et faire un doigt d’honneur aux photographes pour les remercier de leur accueil plus que chaleureux, c’est fort.

[News Cannes 2012] Festival de Cannes : On Rembobine.fr remet ses Palmes !

Palme de la grande absente : Angelina Jolie. Brad Pitt est venu seul… Une tragédie pour les magazines people qui n’ont même pas pu se rattraper en shootant le couple Kirsten Stewart/Robert Pattinson. Les deux comédiens sont en effet apparus séparément.

Palme de l’acteur concerné : Sean Penn. Sur la Croisette pour récolter des fonds pour Haïti, Sean Penn a organisé une soirée caritative et s’est montré une nouvelle fois concerné par des problématiques humanitaires, bien loin des frivolités inhérentes au Festival. Chapeau l’artiste.

@ Gilles Rolland


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire