Magazine France

Les nazillons paradent sur internet

Publié le 18 mars 2008 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa

edit : pssstt :)
http://torapamavoa.blogspot.com/2007/10/videos-aggression-raciste-skinheads.html

A Paris, pourtant épargnée depuis une dizaine d'années par les groupuscules structurés, la police s'inquiète de la résurgence de jeunes nazillons. Une vidéo circule par intermittence sur internet, et des affrontements ont déjà eu lieu avec des groupes d'extrême gauche. Aucun ne serait lié aux quelques extrémistes repérés au Parc des princes. La justice est saisie du dossier.

A Paris, pourtant épargnée depuis une dizaine d'années par les groupuscules structurés, la police s'inquiète de la résurgence de jeunes nazillons. Une vidéo circule par intermittence sur internet, et des affrontements ont déjà eu lieu avec des groupes d'extrême gauche. Aucun ne serait lié aux quelques extrémistes repérés au Parc des princes. La justice est saisie du dossier.
Si les profanations font moins parler, les relents néo-nazis sont ravivés... (Maxppp)
Sur le même sujet
Profanateurs: De la prison ferme
Des tombes militaires profanées
Il s'intitule "Nazi à Paris". D'une durée de 8 minutes et 41 secondes et d'une qualité médiocre, ce petit film, sans doute tourné à l'aide d'un téléphone portable et posté de Suisse il y a un mois sur le site d'échange de vidéos Dailymotion, a attiré quelque 1300 internautes. On y voit une bande d'une quinzaine de jeunes nazillons à visage découvert, dont une ou deux filles, brailler "Sieg Heil" en tendant le bras droit dans un square parisien. La petite troupe - crâne rasé, béret militaire, rangers, treillis, croix celtiques en évidence - s'offre ensuite une petite balade dans le métro, sur la ligne 14, aux cris de "Bleu, blanc, rouge, la France aux Français". Non sans importuner et insulter au passage des voyageurs noirs, dont deux gamins. Le film se termine sous le soleil dans le même square avec une nouvelle séance de saluts hitlériens arrosée de quelques bières, au son de: "Skinheads en action, écrasons l'immigration !"
Ce document - qui est en ligne par intermittence selon une source policière - circulerait en fait depuis l'automne dernier sur internet. Il a attiré l'attention des Renseignements généraux de la préfecture de police (RGPP) dès le mois d'octobre. Des policiers déjà sensibilisés après une "baston" qui s'était déroulée début août dans le square Marcel-Pagnol, dans le 8e arrondissement. A l'instar de ces "fights" organisés par les groupuscules violents de supporters de football, skins (extrême droite) et redskins (extrême gauche) s'étaient sérieusement accrochés le 4 août 2007. Supérieurs en nombre (une vingtaine contre une quinzaine) et peut-être en équipement (coups-de-poing américains, bouteilles, casques...), les "reds" l'avaient emporté, laissant trois skins au tapis, dont un a tout de même écopé de 21 jours d'ITT (interruption temporaire de travail). Des tracts et des autocollants de l'oeuvre française seront découverts sur place par les forces de police.
Quelques protagonistes de la vidéo, tous basés à Paris ou en banlieue, auraient été identifiés par les policiers de la 1ere section des RGPP. L'un d'eux est déjà connu pour des faits de violence. Mais aucun ne serait lié aux extrémistes déjà repérés dans les tribunes du Parc des Princes. La jeunesse (20 ans et moins) de ces nostalgiques du IIIe Reich inquiète les services spécialisés. Ces derniers soulignent que, contrairement à d'autres régions, comme l'Alsace notamment - le groupe Elsass Korps a, par exemple, été dissous en avril 2005 -, Paris n'abritait plus depuis une dizaine d'années de groupe "structuré" de sympathisants néonazis. Ils craignent également d'éventuelles représailles de la part d'extrémistes de la cause noire comme ceux de l'ex-Tribu Ka.
Le dossier est actuellement entre les mains de la justice. "La procédure vient tout juste de nous arriver, confirmait-on simplement vendredi au parquet de Paris. Elle est à l'étude." Outre les nazillons passibles du délit d'incitation à la haine raciale, le site Dailymotion - "pourtant généralement bien tenu", s'étonne un cyberpolicier - pourrait également être poursuivi.
http://www.lejdd.fr/cmc/societe/200812/les-nazillons-paradent-sur-internet_103241.html
http://torapamavoa.blogspot.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le reportage de Paris Match sur l'Afghanistan déclenche un scandale

    Afghanistan : Paris Match crée la polémiqueLa publication jeudi par l'hebdomadaire Paris Match d'un reportage sur le commando taliban qui a tué dix soldats... Lire la suite

    Par  Torapamavoa Torapamavoa Nicolas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Les jeux en Europe: paris ouverts en France sur Internet

    Le gouvernement accepte les paris sportifs sur Internet La France va clore partiellement et provisoirement un des contentieux qui l’opposent à la Commission de... Lire la suite

    Par  Danielriot - Www.relatio-Europe.com
    CULTURE, EUROPE, EUROPE , POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Christine Lagarde s'engage sur Paris

    Longtemps annoncée au Havre, Christine Lagarde semble vouloir donner la préférence à Paris. Longtemps pressentie pour succéder à Antoine Rufenach au Havre, la... Lire la suite

    Par  Exprimeo
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Paris Carnet: nazillons kouchnériens ?

    Hier soir c'était Paris Carnet, réunion de blogueurs parisiens ou de province en déplacement. C'est le mois d'août, avec donc une relative torpeur, et des... Lire la suite

    Par  Dagrouik
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Paris save Paris

    Je ne sais pas qui a lancé cette fausse campagne de Paris Hilton aux municipales de… Paris, mais en tout cas, la personne concernée a mis du coeur à l’ouvrage ! Lire la suite

    Par  Alex Pierre
    INSOLITE, PEOPLE, SOCIÉTÉ
  • Paris

    En fin de journée, après tant d'émotion, j'ai eu besoin de prendre l'air et d'errer sans but, histoire de relativiser et relacher la pression. J'ai donc marché... Lire la suite

    Par  Elodie Lavie
    BLOG, POÉSIE, TALENTS
  • Paris est sa banlieue invité sur Paris Cap

    Pas encore grand public, le Grand Paris, mais ça vient. Hier soir, pour parler en direct du Grand-Paris, la petite chaîne de télé Paris Cap avait réuni sur son... Lire la suite

    Par  Jean-Paul Chapon
    CULTURE, MÉDIAS, TÉLÉVISION