Magazine Info Locale

Jean-Christophe Cambadélis à Pont-de-l'Arche : L'UMP n'a ni leader ni programme

Publié le 15 juin 2012 par Gezale

Jean-Christophe Cambadélis à Pont-de-l'Arche : L'UMP n'a ni leader ni programme

Bruno Questel, François Loncle, Jean-Christophe Cambadélis et Guillaume Bachelay, venu en voisin et ami. (photo JCH)

Avant de narrer la soirée de Pont-de-l'Arche au cours de laquelle Jean-Christophe Cambadélis a apporté son soutien à François Loncle, je vous invite, toutes affaires cessantes, à vous rendre sur le site de Sud Radio pour écouter l'interview-piège qu'a réalisée l'humoriste Gérald Dahan avec le concours de Nadine Morano. Se faisant passer pour Louis Alliot, vice-président du Front national et compagnon de Marine Le Pen, Gérald Dahan amène Nadine Morano là où il veut en venir à savoir les valeurs communes partagées par la candidate UMP (1) à Toul et le Front national. Sans se faire prier Nadine Morano dit tout le bien qu'elle pense de Marine Le Pen, de ses électeurs et ajoute même : « je ne veux pas que mon pays devienne le Liban. »
Après cette interview-culte ou appelée à le devenir, Nadine Morano accuse Gérald Dahan de rouler pour le Parti socialiste alors que Dahan avait piégé Ségolène Royal, alors candidate à l'élection présidentielle, en se faisant passer pour le premier ministre du Québec. Elle avait évoqué l'indépendance de la Corse ! En fait, Dahan choisit ses victimes en fonction de l'actualité et, cette semaine, il est évident que le fait politique marquant restera pour longtemps la proximité politique enfin avouée publiquement des élus UMP envers les thèses du Front national.
Hier soir à Pont de l'Arche, François Loncle tenait sa dernière réunion publique en présence de 200 personnes rassemblées dans la salle des fêtes, à l'invitation de Richard Jacquet, maire de cette commune. Ce fut l'occasion pour François Loncle de remercier les autres candidats de Gauche (Front de gauche, Europe-Ecologie les Verts, NPA) qui ont appelé à voter pour lui ou à battre le candidat de la droite, ce dernier s'étant particulièrement distingué, cette semaine, en distribuant un tract nauséabond comme seuls des gens de la droite extrême sont capables d'en écrire. On sait mieux dorénavant qui sont vraiment MM. Aubinais et Moglia, maires de Poses et Andé, complices actifs de cette opération scélérate.

Jean-Christophe Cambadélis à Pont-de-l'Arche : L'UMP n'a ni leader ni programme

Avec Marc Antoine Jamet, premier secrétaire fédéral de l'Eure

Jean-Christophe Cambadélis, peut-être futur président de la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, joue un rôle important au sein du Parti socialiste. Secrétaire national chargé des affaires étrangères, il sait la qualité de l'action conduite par François Loncle au cours des dernières années. Il n'a pas manqué de souligner l'importance de sa présence à l'Assemblée, laquelle va voir débouler de jeunes élus novices forcément à l'écoute de députés aguerris.
JC Cambadélis assure que François Hollande a besoin d'une majorité cohérente et solide. Face à la gauche, quel est le paysage ? Une droite sans leader et surtout sans programme. Copé à Matignon, ce serait une hérésie. Ce serait d'autant plus lamentable que la crise a maints visages : moral, économique, social, culturel même…et que seule une majorité de gauche pourra rétablir un début de confiance entre les politiques et les citoyens.
Dimanche prochain, la réélection de François Loncle contribuera à renforcer son équipe de terrain qui a rendu tant de services individuels et suscité tant de mobilisation collective. N'en doutons pas, les électeurs en sont convaincus dans leur grande majorité.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire