Magazine

Comment rater son premier cours de gym suédoise

Publié le 13 mars 2008 par Sheily
« Jeune femme courageuse, amatrice de sudation et de courbatures, cherche cours de gym suédoise ». J’ai cherché, j’ai trouvé. J’avoue que mon amour inconsidéré de l’effort n’est pas la seule motivation qui me pousse à tester la désormais célèbre gym suédoise. Ma curiosité légendaire tient un rôle primordiale dans cette démarche, car il fait bon mettre en pratique les recommandations du ELLE et suivre les conseils de Noémie (deux de mes principales sources de références en matière de « choses à faire absolument pour rester une femme dans l’air du temps »). 

De bon matin, j’achète une paire de rythmiques blanches, vérifie que mon certificat médical se trouve bien dans mon sac et annonce fièrement à tous mes rendez-vous de la journée que je me lance dans cette nouvelle aventure. A chacun d’y aller de son petit commentaire, l’un pour dire à quel point il entend parler des bienfaits de cette gym, l’autre pour me demander en quoi cela consiste etc.

Les heures se succèdent normalement, par séries de soixante minutes, tandis que ma motivation diminue : il fait froid, le cours commence tard, je dois y aller seule, les cours sont intensifs, je ne vais pas suivre la cadence… Solidaires, mes amies m’encouragent, d’autant que celles qui ne pratiquent pas encore tiennent à entendre un compte-rendu détaillé de la séance. Je les connais bien : leur courroux sera terrible si j’en viens à manquer à mes engagements. Pas question de me défiler donc : je décide d’assumer en adulte cette saine décision prise quelques jours plus tôt.

Jusqu’au coup de fil fatal, d’une personne que je ne nommerais pas pour garantir sa sécurité : « Laisse tomber le sport. Ce soir, c’est apéro ». Et moi d’aller noyer ma faiblesse dans du Coca Zéro…

Bilan de l’opération, mes rythmiques sont toujours d’une blancheur immaculée et mon certificat soigneusement plié. Pour me punir, je suis allée à la piscine trois jours d’affilés, ce qui m’a permis de réfléchir à tout cela. Et je retente l’expérience cette semaine, en prenant soin de ne pas décrocher mon téléphone ce jour-là.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • J’aime les impôts

    Si si je vous jure! D’autant plus quand il s’agit de les payer. Que l’on s’entende bien, je ne rechigne pas, je suis même fier d’en payer et je suis même conten... Lire la suite

    Par  Frednetick
    FRANCE, HUMOUR, A CLASSER
  • J''ai testé les éditions Chloé des Lys

    J''ai testé éditions Chloé

    J’ai toujours un plaisir fou à parler de mes lectures, même si elles sont (trop) rares et (souvent) superficielles.Parce que je consacre du temps à mon boulot... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    HUMOUR, JOURNAL INTIME, MODE, TALENTS
  • J-2

    Pas de crise depuis Deux jours, le besoin de sommeil remplace les angoisses, le repos me régénère. Le stress est là, mais le plus gros est chassé par le... Lire la suite

    Par  Malicelasouris
    ENFANTS, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • J'ai croqué la pomme !

    J'ai croqué pomme

    Ils ont bien insisté : « soyez là à 17h précises au lieu de 17h20 comme convenu auparavant, 17 h précises ».16h50, nous sommes là, sous l’horloge, à... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • J'ai testé un WE thalasso en pleine semaine

    J'ai testé thalasso pleine semaine

    Ça fait longtemps que vous l’attendiez, que vous le réclamiez à cor et à cri (et non à corps et à cris, Anaïs) : mon WE thalasso.  Un lundi et un mardi.  Deux... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME
  • j' ai regardée c' est yeux

    j' ai regardée c' est yeux! une figure si jolie,et si triste je regarde ses yeux si grand des yeux qui se noie ,yeux éblouissant dan une rivière de larmes elle... Lire la suite

    Par  Ginette Payel
    POÉSIE, TALENTS
  • J'ai fait demi-tour

    Le billet qui précède, j’aurai mis du temps à le publier.  Des mois.  Pourtant il était prêt.  Avec une illu magnifique.  J’attendais sans doute le moment... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Sheily 2211 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte