Magazine Internet

Google, Twitter et Facebook unis contre les mauvaises pubs

Publié le 18 juin 2012 par Stephaneprior
Google, Twitter et Facebook unis contre les mauvaises pubs

image libre de droits

Aujourd’hui, de nombreux groupes liés à l’internet se financent par la publicité, à l’image de Google, Facebook ou Twitter. Le principe est simple, ils vendent des espaces de pub sur leurs pages internet, et plus le site est populaire plus l’espace est cher. Pour maximiser les chances que les internautes consomment les produits ou services qui leur sont proposés, les sites collectent des informations de sexe, de géolocalisation, d’âge ou de centres d’intérêt de leurs utilisateurs pour proposer des publicités pertinentes, susceptibles d’attirer leur attention.

Google, Twitter et Facebook unis contre les mauvaises pubs

image libre de droits

Mais toutes les publicités sont-elles bonnes ? Bien sûr que non. Quoi de plus simple que de se déguiser en publicité standard pour passer inaperçu aux yeux des robots qui diffusent les publicités sur les réseaux sociaux ou Google et être jeté au visage de millions d’internautes ? Ne pouvant matériellement et humainement pas prévenir toutes les menaces, chaque service met à la disposition de ses utilisateurs la possibilité d’alerter le diffuseur s’il remarque une publicité potentiellement dangereuse, renvoyant vers un faux site qui pratique le phishing ou autre. Il s’agit du seul levier d’action des diffuseurs contre ces menaces.

Google, Twitter et Facebook unis contre les mauvaises pubs

image libre de droits

Les choses devraient changer. Facebook, Google, Twitter, AOL et IAB viennent de créer la Ad Integrity Alliance, une plateforme d’échange dans laquelle ils pourront communiquer sur leurs luttes respectives contre les publicités malveillantes, échanger et mettre en commun leurs bases de données pour qu’un annonceur indésirable puisse être radié d’un service avant d’avoir pu s’y intéresser, parce qu’il aura mal agi sur un autre. Cette mesure devrait permettre d’anticiper certaines menaces, une bonne nouvelle pour les internautes. On peut espérer que d’autres services joignent cette alliance pour plus de performances, il s’agit-là d’un pas en avant non-négligeable dans la sécurisation d’internet.

Pour rappel il est possible de se débarrasser de la publicité en téléchargeant le plug-in AdBlock Plus gratuitement, mais la meilleure des protections reste la vigilance, alors prudence quand vous naviguez sur le net.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire