Magazine Télévision

J’ai testé pour vous … les téléfilms de l’après midi sur M6

Publié le 19 juin 2012 par Lachillweb

J’ai testé pour vous … les téléfilms de l’après midi sur M6Forcément, une fois la maternelle passée, tu dois occuper tes après midi. Oui oui terminée la sieste collective où tu rêves d’être un grand chevalier, finis les concours de prout filles/garçons dans la salle obscure et les échanges de crottes de nez. C’était bien certes, mais là il faut passer à autre chose. Et quand on a envie de rien faire et qu’on est à court d’idées, on se cale dans le canapé en sortant ses pieds qui puent sur la table. La télécommande en main on zappe et rezappe jusqu’à arriver à cette ultime conclusion : ‘y’a que de la merde à la télévision mais je suis bien installé alors je reste dans mon ambiance lounge et je laisse la 6′.

Y’a un moment où il faut savoir faire un travail sur soi-même et reconnaître avoir été scotché devant un téléfilm M6. Tu sais le vieux téléfilm qui sent la campagne. Tu penses être le seul de toute la France à avoir regardé ça ? Et bien non c’est bel et bien LE rendez-vous, des glandeurs, des chilleurs et … des retraités.J’ai testé pour vous … les téléfilms de l’après midi sur M6

Souvent allemand ou trop français, le téléfilm te marque les esprits qu’il soit catastrophe ou romantique. La plupart du temps, le truc est basé sur une histoire d’amour impossible entre deux personnes qu’on ne peut lier (un peu comme toi et Laurence Boccolini). Et pourtant dans le téléfilm c’est ce qu’il se passe et tu le sais très bien à peine 5 minutes passées. Au début les deux abrutis s’insultent et se lancent des bananes, jusqu’à ce qu’ils se retrouvent coincés dans une grotte en attendant les secours et sympathisent en se touchant la zigounette. Entre temps, ils échappent à l’éruption du volcan de justesse et le petit garçon pousse son père à pécho la fille du boulanger dans le but de remplacer sa maman morte dans un accident de roller.

Mais tout ça, pour toi c’est du grand cinéma. Pendant une heure et demi, tu mets ton cerveau en veille et t’apprécies la justesse des dialogues, les beaux décors et les monstrueux effets spéciaux faits sur Paint. Tu fantasmes sur la cougar du film et trouves le rejeton adorable, et oui tu te prends à être sentimental. Tu vas les enchaîner malgré toi, les apprécier et les conseiller à ta maman… Puis vient le jour où tu auras déjà vu l’épisode et tu te rendras compte que tu le connais par coeur. C’est à ce moment là généralement que tu réalises que tu es un sacré looser mais au fond ça te fait du bien. Ça t’offre un peu de rêve dans ce monde de brutes, un peu d’évasion. Parce qu’au fond de toi, derrière cette carapace, y’a un petit coeur qui bat.

J’ai testé pour vous … les téléfilms de l’après midi sur M6

<a href="http://polldaddy.com/poll/6324458">Take Our Poll</a>
Peppy.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire