Magazine Séries

Critique Ciné : You May Not Kiss The Bride, mariage sauvage...

Publié le 24 juin 2012 par Delromainzika

50a8a979f6a74d7fc77fe2f475e92cb5.jpg

You May Not Kiss the Bride // De Rob Hedden. Avec Dave Annable, Katherine McPhee et Kathy Bates.


Voilà un film intéressant de débilité. Je me demande comment les producteurs ont pu attiré ce cast. Et encore… Kathy Bates. La pauvre enchaine les navets, et cela me fait mal au coeur. Cette actrice est vraiment très sympathique et puis elle est également oscarisée. Si je devais faire une liste des choses qui ne fonctionnent pas dans ce film sensé promouvoir Hawaii (c'est rare que des films soient tournés sur la petite île américaine). Il y a tout d'abord l'histoire de base qui ne fonctionne pas et qui ne prend jamais son envol. Ensuite il y a le ridicule des multiples scènes confrontant notre couple aux méchants de l'histoire. Globalement cela manque aussi de finesses, de bons sentiments et d'action. La comédie est aussi grasse qu'un beignet et nous offre les qualités d'une blague de mauvais goût. La présence de Rob Schneider au cast ne manque pas de confirmer ce que je pensais au premier abord de ce film.
Un photographe américain a affaire à des truands croates pendant une lune de miel avec la fille d'un gangster.
You May Not Kiss the Bride c'est un gros pâté de n'importe quoi. Allant d'une sorte de Six Jours, Sept Nuits mélanger à une multitude de films où des couples se retrouvent dans les situations inexpliquées à cause d'un concours de circonstance. Au fond, le film n'a aucune surprise à nous offrir, malheureusement, et plonge rapidement dans le grand n'importe quoi. Dès que notre couple échoue avec son hélicoptère alors le film fait rire. Katherine McPhee est tellement mauvaise en épouse et fille de mafieux (franchement, regardez là manier des produits chimiques, c'est très hilarant) ou encore Dave Annable qui se retrouve coincé dans un rôle qui n'a rien d'intéressant pour lui. Le film est sans envergure et ne parvient jamais à atteindre ce que l'on attend de lui. C'est plutôt une mise en scène d'une liste d'acteurs et d'actrices plus ou moins connus.
On a notamment Tia Carrere (Sydney Fox l'aventurière) en femme un peu cinglée sur les bords mais cela colle bien à l'esprit du personnage. On a aussi Ken Davitian (Borat) dans le rôle du père de Masha. Il était assez fun. Sans compter Kathy Bates et Steven Tobolowsky pour incarner les parents du héros. En passant par Mena Suvari ou Rob Schneider pour livrer les quelques scènes d'humour gras ici et là. Et enfin, Vinnie Jones dans le rôle du grand méchant. Allez, oubliez vous aussi très vite que ce film existe il n'en vaut pas la peine. La fin est tellement mauvaise et clichée que je ne comprends même pas comment ce film a pu être produit. Il a ravira cependant les fans des téléfilms de l'après-midi sur M6 qui adorent suivre chaque après midi des histoires d'amour banales, fleuve et que même Marc Levy n'oserait pas écrire. Sûrement un film pour promouvoir la voix de Katherine McPhee qui chante le générique de fin.
Note : 1/10. En bref, you may not watch the movie…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Delromainzika 4574 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines