Magazine

Eureka épisode 1.05 "Alienated"

Publié le 16 mars 2008 par Red

eureka_1 eureka_2 eureka_3

5
5
4
0
/ 14

J'ai à nouveau bien aimé cet épisode d'Eureka qui est au final une série de science-fiction qui ne se prend pas la tête et qui emmène le téléspectateur dans ses délires et on prend un pied à visionner l'épisode. Non franchement, c'est pas lourd (aka c'est léger!) et les situations sont plutôt sympas. Mon appréciation de la série vient peut-être du fait que je ne suis que très rarement des séries de ce type (SF donc) donc ce que je vois dans Eureka me paraît plus au moins inédit. En tout cas, le rendu est très sympathique et je passe toujours un bon moment devant la série qui fait déjà partie de mes séries préférées.

Le titre de l'épisode fait assez peur à première vue puisque je ne suis vraiment pas fan des histoires d'alien et d'extraterrestres et même si l'épisode touche le sujet, c'est fait avec légèreté sans rentrer dans les trucs lourds et ennuyeux. J'aime bien également le fait que chaque épisode soit assez indépendant. Ca peut être un point négatif dans les autres séries mais ça marche particulièrement bien dans Eureka et je verrais vraiment pas la série développer des intrigues quotidiennes qui s'étaleraient sur plusieurs épisodes. Et il y a également plusieurs mystères dans le fond donc c'est nickel. Cet épisode nous propose une intrigue assez tordue mais très sympa. Jo, Taggart, Fargo et le reste de la bande (j'ai vraiment du mal à me souvenir des noms des personnages dans Eureka) visionnent un film sur l'enlèvement d'aliens un vendredi soir - le soir où débarque un député par hélico à Eureka - et à cause d'un problème lié avec Global Dynamics le film aura eu un effet nocif sur leur état mental jusqu'à qu'ils aient à suivre un traitement spécial pour "reconfigurer" leur cerveau. L'arrivée du député n'est donc pas anodine puisqu'elle pose plusieurs questions, que ce soit en rapport avec cette intrigue ou bien en rapport avec d'autres personnages, en particulier Beverly et Nathan. Le petit reproche que je donnerais à la série c'est peut-être le manque de développement des personnages clés. On en a plusieurs comme Stark, Beverly ou encore Faraday (le député) mais leurs comportements restent encore trop vagues et on a du mal à les cerner mais je pense que la série laisse le développement pour la suite. EN tout cas, comme je l'ai dit dans la review précédente de la série, les personnages sont des mystères en eux-mêmes et c'est très intéressant, peut-être même plus bénéfique pour son évolution que d'avoir des mystères sortis de nulle part comme un meurtre, souvent utilisé dans d'autres séries comme fil rouge.

À côté, il y a les personnages moins énigmatiques mais tout autant réussis comme Jack et Jo que je prends toujours beaucoup de plaisir à suivre. Leur duo est très sympa et je serais déçu de voir leur collaboration se terminer sur quelque chose de plus avancé, que ce soit une liaison ou autre. Il y a également le duo Jack / Allison un peu moins mis en avant mais assez sympathique également. Eureka a son style à elle-même, sa signature et j'y adhère particulièrement. Cet épisode est donc un parfait exemple de la jolie dynamique que la série a établi. 

En bref : Un bon épisode, très agréable à suivre. Ce qui est bien avec Eureka c'est que les situations sont déjantées et les personnages sont aussi perdus que le téléspectateur ce qui rend le tout assez attachant et engageant. La preuve avec cet épisode qui continue bien dans la lignée des bons épisodes qui l'ont précédé.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Red 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog