Magazine Beauté

Laboratoire Cattier, l’exemple à ne pas suivre !

Publié le 26 juin 2012 par Kalou009

Derrière ce titre un peu accrocheur se cache un coup de gueule, je souhaites parler de la gestion des laboratoires de cosmétiques bio, de l’arrière boutique, bref ce que le public ignore. Cela fait un moment que ce type d’article me chatouille et c’est un petit incident survenu avec Cattier qui a fait déborder le vase. Je vais donc prendre l’exemple de Cattier mais je pourrais vous parler de Melvita, de Natessance, de Dr Theiss …

Nous travaillons avec ces marques depuis longtemps et nous les distribuons car leurs produits bio sont de bonnes qualités. Il y a toujours des aléas mais dans l’ensemble, nous sommes heureux de travailler avec ces marques et eux aussi, je pense ;-)

Voilà la goutte d’eau, le laboratoire Cattier sort peu de nouveautés mais cette année deux produits sont venus agrandir leur offre, le gommage Grain de lumière et l’huile démaquillante Pureté Divine.

Ces deux produits sont vraiment bien et bien placés niveau prix. Nous décidons donc d’inclure ces produits sur Boutique Bio, nous faisons les fiches, commandons du stock, un peu de com’, un peu de ref … du travail ! Ces produits se sont si bien vendus que notre stock arrive à épuisement plus rapidement que prévu.

Cet après midi, nous préparons une commande pour Cattier et je m’arrête sur le gommage Grain de lumière car le prix annoncer sur le tarif me parait bizarre, en effet il est supérieur au prix de vente sur Boutique Bio.  Je contacte le laboratoire pour leur signifier une erreur mais c’est moi qui suis dans le faux. Moins de 4 mois après sa sortie, Cattier décide de doubler le prix du produit sans aucune communication sur les raisons de cette augmentation.

Car le problème est là, tout le monde peut se tromper mais pas sans faire amende honorable. Même un mail laconique informant de cette hausse aurait donner une meilleure image. Il faut savoir que les prix sont mis à jour une fois par an normalement et que par la suite de nombreux commerçants regardent moins attentivement leurs factures.

C’est ainsi que l’on se retrouve à vendre des produits d’une marque qui nous fait perdre de l’argent !

La communication est primordiale car nous, les détaillants, nous sommes face aux consommateurs et face à nos clients qui placent leurs confiances en nous.

J’ai mis Cattier sur le devant de la scène car ils sont un peu coutumier du fait, je ne me rappelle pas de tout mais la dernière en date était la modification de la composition d’un produit.  Le lait pour le corps Hamamélis Onagre tel qu’il est toujours nommé sur le tarif de Cattier alors que ce produit ne contient plus d’hamamélis puisque cet ingrédient a été remplacé par de l’Aloé Véra … pas vraiment la même chose !

Bon je m’arrête là mais la vente de produits biologiques repose pour beaucoup sur la confiance des consommateurs envers leurs détaillants,  les labels et les marques … il serait de bon ton de ne pas prendre les consommateurs et les petits détaillants pour des jambons, bio bien sûr :-)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Kalou009 8 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte