Magazine Finances

Or : les réserves russes au plus haut depuis 1993

Publié le 27 juin 2012 par Copeau

Les achats d'or se poursuivent à bon rythme pour les banques centrales. Selon le FMI, la Russie a plus que doublé ses réserves de relique barbare en cinq ans ...
Or : les réserves russes au plus haut depuis 1993On le sait, toutes les banques centrales sont passées, depuis maintenant plusieurs mois, en mode "achat" sur l'or. Après plusieurs années où elles vendaient, elles ont inversé la tendance. Dans les pays émergents notamment, elles accumulent de l'or pour diversifier leurs réserves de change, diversifiant face à l'euro et au dollar.

Si l'on en croit les chiffres publiés le 26 juin par le Fonds Monétaire International (FMI), la Russie a acquis en mai dernier pour un montant de plus de 790 millions de dollars d'or, ce qui représente 15,5 tonnes et porte ses réserves totales, estimées à 911 tonnes d'or, à leur plus haut niveau depuis au moins 1993.

Cette augmentation est particulièrement importante puisque Moscou détient à présent deux fois plus de lingots qu'il y a cinq ans ce qui représente 9,1% de ses réserves totales de change. On est ici encore loin des 75% de réserve de change en or que représentent les Etats-Unis (8000 tonnes d'or, si les chiffres sont exacts) et l'Allemagne (3400 tonnes). Notons au passage que les réserves d'or de la banque centrale américaine n'ont plus été auditées depuis 1955 et les autorités américaines ont pour le moment refusé de procéder à un audit qui rafraîchirait les données. La France possède, de son côté, un peu plus de 2400 tonnes d'or.

Parallèlement à la situation russe, la Turquie confirme elle aussi son intérêt pour le métal précieux puisque ses réserves ont progressé de 5,7 tonnes à 245 tonnes et sa banque centrale autorise depuis peu les banques commerciales à détenir jusqu'à 25% de leurs réserves obligatoires sous forme d'or. De la même façon, les réserves de l'Ukraine ont augmenté de 2,1 tonnes (pour un total de 32,7 tonnes) et celles du Kazakhstan de 1,8 tonne (100 tonnes en tout). Enfin, le mouvement observé est mondial puisque les banques centrales d'Asie et des pays émergents ont nettement accru leurs achats d'or ces dernières années ; selon le Conseil mondial de l'or (WGC), elles ont acquis 456 tonnes d'or sur l'année 2011. Le Mexique n'est pas en reste avec près de 100 tonnes, suivi par la Russie (94 tonnes).

Dan Smith, analyste chez Standard Chartered, explique que « Ce mouvement n'a aucune raison de s'inverser dans un avenir proche. Les devises ne sont plus perçues comme aussi solides qu'avant.»

Pour rappel, l'or oscille entre 1500 et 1600 dollars l'once.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire